Jean-Paul II "Santo Subito"

  • A
  • A
Jean-Paul II "Santo Subito"
@ REUTERS MONTAGE
Partagez sur :

Plus d'un million et demi de personnes ont assisté à la cérémonie de béatification de Jean Paul II.

Il y a six ans, les fidèles avaient scandé le même message : "santo subito". Dimanche, Jean Paul II a été béatifié à Rome par son successeur Benoît XVI et, dans la foule estimée à près d'un million et demi de pèlerins, les fidèles ont continué de demander à ce qu'il soit fait "saint tout de suite".

Cette proclamation de la sainteté - la canonisation - de Jean Paul II ne pourra toutefois intervenir qu'après un nouveau procès qui nécessite l'accomplissement d'un nouveau miracle.

"Jean-Paul II est bienheureux"

En attendant, "Jean-Paul II est bienheureux !", a déclaré Benoît XVI béatifiant son prédécesseur. "Et voici que le jour tant attendu est arrivé ! Il est vite arrivé, car il en a plu ainsi au Seigneur", a ajouté en latin le pape, devant une marée de drapeaux, essentiellement polonais.

"Ce que Jean-Paul II demandait à tous, il l'a fait lui-même le premier : il a ouvert au Christ la société, la culture, les systèmes politiques et économiques, en inversant avec une force de géant - force qui lui venait de Dieu - une tendance qui pouvait sembler irréversible", a-t-il poursuivi dans son homélie.

Benoît XVI, qui portait une mitre et une chasuble ayant appartenu au pape défunt, a fixé au 22 octobre la date pour la "vénération" du "bienheureux" au nom duquel un autre miracle devra être accompli pour qu'il puisse accéder à la sainteté.

Un reliquaire à Rome

Avant cet hommage, la Polonaise Tobiana Sobodka vêtue de noir, qui avait assisté le pape, et la soeur française toute en blanc Marie Simon-Pierre, la miraculée à l'origine de sa béatification (elle s'était confiée à Europe 1, en janvier dernier), lui avaient remis un reliquaire contenant une ampoule du sang de Jean Paul II.

reliquaire carré

© CAPTURE ITELE

Ce reliquaire restera à Rome et sera accessible aux fidèles qui sont venus, dimanche, de tous les pays, pour assister à la cérémonie place saint-Pierre, lieu symbolique de l'Eglise catholique romaine orné de portraits du défunt pape et de 27 bannières marquant d'autant d'années son pontificat - le plus long du XXe siècle.

De nombreux catholiques arboraient des affiches ornées de la célèbre exclamation de Jean-Paul II : "n'ayez pas peur !".

90 délégations étrangères

Cette cérémonie constitue le plus grand événement organisé dans la capitale de la foi catholique depuis les funérailles de Jean Paul II le 8 avril 2005, quand des millions de personnes étaient venues rendre un ultime hommage au pape polonais.

Environ 90 délégations officielles du monde entier ont assisté à la cérémonie de béatification, dont 16 chefs d'Etat parmi lesquels le président zimbabwéen Robert Mugabe. Sanctionné pour des violations des droits de l'homme dans son pays, ce dernier est interdit de déplacement dans l'Union européenne, à laquelle n'appartient pas le Vatican.