"Je venais de faire l’amour, d’autres faisaient la guerre"

  • A
  • A
"Je venais de faire l’amour, d’autres faisaient la guerre"
Capture d'écran de l'application Facebook 'J'étais là le 11/09'
Partagez sur :

Vous avez été des centaines à témoigner sur notre carte Facebook J’étais là le 11/09. Florilège de vos  messages.

Tout le monde se souvient de ce qu’il faisait ce jour là. Au bureau, en voiture, au lycée, dans la rue, chacun garde en mémoire le moment précis où il a appris la nouvelle des attentats du 11-Septembre.

Atterrissage forcé à Calgary

Si beaucoup des français ont vécu l’événement en direct à la télévision, d’autres ont été surpris au cours d’un voyage à l’étranger. C’est le cas de Maurice qui raconte son voyage Paris - San Francisco, brusquement interrompu par un atterrissage d’urgence. Il décrit une "arrivée  bizarre" avec des "policiers et des chiens". Pendant la descente "le commandant avait seulement précisé que l'espace aérien était fermé aux USA…"

En voyage de noces à Las Vegas , Sylvain a été réveillé à 6h00 du matin (9h00 à New York) par des pleurs et des cris dans les couloirs de son hôtel: "après une vive discussion avec les "criards", je comprends qu'il y a eu des morts ou des disparus dans leurs familles. Je me recouche. Nous avons entendu un avion qui survolait Las Vegas. Nous avons appris plus tard qu'il s'agissait d'Air Force One, qui se posait et qui décollait toutes les heures dans des villes différentes, avec le président à son bord, pour éviter une nouvelle attaque."

Mon fils est né le 11-Septembre

Mickael était à la maternité d’Angers au moment des attaques. Il se souvient : "mon fils est né le 11 septembre 2001 à 14h45 soit 8h45 à New York, 3 minutes plus tard, c'était l'Apocalypse."

A 30 minutes près, au cœur du drame

Sans doute l’un des témoignages les plus forts reçus sur notre carte, celui de Léonie, alors en vacances à new York, elle a échappé de peu à l’enfer : "8h45 : notre car se préparait à partir pour le World Trade Center (…)  Si notre guide Québécois ne nous avait pas accordé 30 min de plus pour dormir ce matin là nous nous serions trouvés au cœur du drame."

Coups de fil incroyables

Certains internautes ont vécu les attaques par téléphone interposé avec des connaissances sur place.  Carla était à Paris en train de passer une audition pour une école de théâtre new-yorkaise : "Mon prof a mis le téléphone sur haut-parleur et on a vécu l'attaque de la 2ème tour en direct avec lui. Terrible...". Pascale, elle, devait appeler une filiale de son entreprise à Washington:"coup de fil incroyable, je pouvais entendre les sirènes, c'est ainsi que j'ai appris qu'il y avait un gros accident au Pentagone. Je n'oublierai jamais cet appel !"

Des mamans inquiètes

Hbl Km (pseudo)  était enceinte de 8 mois et 2 semaines le 11-Septembre. C’est une sage-femme qui lui apprend la nouvelle : "j’essayais de me concentrer sur la fin de ma grossesse qui ne s'annonçait pas bien, même à ce stade, je risquais à tout moment de perdre mon bébé (…) Ma première  réaction, récupérer ma grande au plus vite, retrouver ma famille au complet, et prier ensemble. Une semaine pile poil plus tard, j'accouchais normalement de mon fils". Au même moment, Sophie était chez elle avec son bébé de 5 semaines. Même loin des Etats-Unis, elle a eu "peur pour lui, pour son avenir… dans quel monde arrivait-il, ce petit bout d'homme ?"

Cartze 11/09 430 224

J’avais 10 ans le 11-Septembre

Très présents sur Facebook, beaucoup de jeunes ont commenté notre carte en y laissant leurs souvenirs d’enfance de cette journée si particulière. Parmi eux, Aline : "j'avais tout juste 10 ans, je rentrais de l'école. En allumant la télé pour voir les dessins animés, j'ai assisté à l'effondrement de la seconde tour. Il était 16h et jamais je n'aurais pu envisager les conséquences que cet évènement allait provoquer." Celine elle, rentrait du lycée: "j'étais contente mes parents n'étant pas là j'allais pouvoir regarder la télé!! Je zappe j'aime pas les drames. France 2 la même chose. là je comprends, je pleure, je panique mais je regarde. Je prie aussi. Quand mes parents sont rentrés je leur ai demandé si c'était la troisième guerre mondiale!!!"

Ils écoutaient Europe 1 le 11-Septembre

Nos auditeurs les plus fidèles se souviennent également de ce qui se passait à l’antenne d’Europe 1 ce jour là… C’est le cas de Paul-Jeanne : "j'écoutais Europe 1,  il devait y avoir la télévision dans le studio car l'interviewer faisait sans arrêt des commentaires sur ce qu'il voyait sur l'écran" et  aussi de Laurence : "je sortais du boulot à 16h30 et j'ai allumé mon auto radio sur Europe 1 pour écouter Laurent Ruquier et là, un journaliste qui disait qu'une tragédie était en train de se produire aux États-Unis... J'ai pensé que le Big One était arrivé. Puis il y a eu ce mot terrible d'attentat…"

Dans la voiture d’auto-école

Sophie prenait un cours de conduite aux moments des attaques : "j'étais dans la voiture de l'auto-école quand la radio a annoncé qu'un avion avait percuté une des 2 tours du WTC. On s'est regardés avec le moniteur, totalement incrédules, c'était inimaginable !"

Le 11-Septembre après l’Amour

Des témoignages plus intimes nous sont parvenus… Comme celui de Florence: "ce jour là je venais de faire l'amour avec mon petit ami, nous nous sommes allongés sur le canapé, nous avons allumé une cigarette, puis la télévision, sur le moment nous avons pense à une bonne blague! Truc de malade!!! Je faisais l'amour pendant que d'autres faisaient la guerre..."

L’histoire ne dit pas si un bébé est né de cette union.

>> Retrouvez l’ensemble des témoignages en participant à votre tour à notre notre carte spéciale 11-Septembre : http://apps.facebook.com/nine-eleven/