"Je n'avais pas le choix"

  • A
  • A
Partagez sur :

Abdel-Karim, pro-Kadhafi aujourd'hui prisonnier à Tripoli, affirme avoir "cru" ce qu'on lui disait.

Propos recueillis par François Clauss