"Je me sentais humiliée et frustrée"

  • A
  • A
"Je me sentais humiliée et frustrée"
@ REUTERS
Partagez sur :

TEMOIGNAGE E1 - L’ex-détenue humiliée par un soldat israélien dans une vidéo veut porter plainte.

La Palestinienne, dont l’humiliation a été filmée par des soldats israéliens, s’est reconnue à la télévision après la révélation de l’affaire et s’estime “humiliée“. Elle envisage de porter plainte contre l’armée israélienne.

Ihsan Dababseh a fait son intrusion dans l’actualité lorsque les médias israéliens ont diffusé une vidéo la montrant les yeux bandés et les mains liées, alors qu’un soldat israélien, hilare, danse autour d'elle. Le scandale a été immédiat, faisant écho à une précédente affaire de photographies dégradantes d’une soldate israélienne aux côtés de détenus palestiniens.

Ihsan Dababseh est “humiliée et frustrée“

"J'ai vu la vidéo sur Al-Jazira. Je n'en ai pas dormi de la nuit tellement je me sentais humiliée et frustrée", a raconté cette femme de 35 ans, avant d’ajouter : "le son du rire des soldats et la musique résonnaient dans mes oreilles".

Cette habitante du village de Nouba, près de Hébron dans le sud de la Cisjordanie occupée, avait été arrêtée puis emmenée au centre de détention d'Etzion près de Bethléem. Contactée par Europe 1, elle témoigne de sa détention :

“Je sentais les pires des odeurs possibles. Les soldats pissaient à côté de moi et ils buvaient“, a-t-elle confié :

Elle a depuis avoir pris contact avec le Club des prisonniers, une ONG palestinienne, et envisage d'engager des poursuites contre l'armée israélienne.

Une "honte" pour l'armée israélienne

Face au tollé, le Premier ministre Benjamin Netanyhau a fustigé le comportement du soldat "qui porte atteinte à la dignité humaine et fait honte à l'armée israélienne ainsi qu'à l'Etat d'Israël".

"Humilier des prisonniers est contraire aux valeurs d'Israël et du peuple juif", a-t-il ajouté en demandant que de tels actes "ne se répètent pas"