Japon : un foetus en 3D en souvenir

  • A
  • A
Japon : un foetus en 3D en souvenir
@ REUTERS
Partagez sur :

Une firme propose de réaliser une réplique en résine du fœtus de leur enfant.

Et si vous vous baladiez avec un fœtus en résine accroché à votre téléphone portable ? Une firme japonaise propose aux parents nippons de conserver un souvenir unique de leur grossesse sous la forme d'une reproduction tridimensionnelle du foetus, réalisée grâce à une technique d'impression en relief.

Une "sculpture"  de 9 cm

 Selon la société Fasotec, cette réplique en résine créée à partir d'échographies et images réalisées par résonance magnétique, intéresse les couples pour qui les traditionnels clichés en noir et blanc sont insuffisants.

Le foetus est reproduit au stade de sept à huit mois de grossesse, de façon à bien faire apparaître les détails de son anatomie. Au final, la "sculpture" de 9 cm de hauteur en représente un modèle réduit.

"Puisqu'on ne peut pas être enceinte plus d'une fois du même enfant, nous avons reçu des demandes de mères pour créer ce type d'objet qui permet de garder un souvenir des sensations de cette période", a expliqué un responsable de Fasotec, Tomohiro Kinoshita.

Un petit fœtus accroché au téléphone

Pour 100.000 yens, soit environ 1.000 euros, Fasotec propose une copie intégrale de la forme de l'utérus avec le foetus dans le liquide amniotique transparent, accompagné d'un petit foetus à accrocher à une dragonne de téléphone mobile. A partir de décembre, Fasotec offrira aussi un modèle moins cher, à 500 euros, avec seulement le visage du bébé modélisé.

Originellement, Fasotec est un fournisseur de systèmes d'impression en 3D, dispositifs qui permettent de reproduire des formes en relief par accumulation de couches de résine. Cela permet par exemple de réaliser des maquettes-prototypes d'objets en cours de développement. Le groupe procure aussi au secteur médical des reproductions d'organes et autres parties du corps humains à des fins de recherches.