Japon : "nous sommes presque tous restés"

  • A
  • A
Partagez sur :

Un Japonais qui vit à environ 50 kilomètres de Fukushima explique pourquoi il ne bouge pas.

Témoignage recueilli pour Europe1 par Lucile Bréhaut