Japon : le nettoyeur expérimental de déchets spatiaux en difficulté

  • A
  • A
Japon : le nettoyeur expérimental de déchets spatiaux en difficulté
L'agence d'exploration spatiale japonaise (Jaxa) a fait part mardi de difficultés à faire fonctionner son engin expérimental de nettoyage de déchets spatiaux. @ Handout / NASA/NOAA / AFP
Partagez sur :

L'engin expérimental japonais de nettoyage de déchets spatiaux ne fonctionne pas comme prévu. Il est censé contribuer à assainir les environs de la Planète bleue. 

L'agence d'exploration spatiale japonaise (Jaxa) a fait part mardi de difficultés à faire fonctionner son engin expérimental de nettoyage de déchets spatiaux censé contribuer à améliorer les techniques d'assainissement des environs de la Planète bleue.

Une sorte de baguette magique de l'espace. Expédié dans l'espace en décembre dernier, un vaisseau de ravitaillement de la Station spatiale internationale (ISS) est équipé d'une longe de quelque 700 mètres qui devait se déployer lors de la fin de la mission du ravitailleur pour effectuer un test. En pratique, cette tige électrodynamique, constituée de fils d'acier et d'aluminium, devait, grâce à des effets électromagnétiques, déplacer des détritus laissés dans le milieu interstellaire, tels les restes de vieux satellites ou de fusées. Il s'agit en fait de les ralentir pour les faire descendre dans des orbites de plus en plus proches de la Terre afin qu'ils finissent par décrocher et se consumer dans l'atmosphère. Or, cette sorte de baguette magique de l'espace ne s'est apparemment "pour le moment" pas étendue comme prévu. 

Des précédents ratés. "Son extension n'ayant pu être confirmée, (...) nous essayons de comprendre les circonstances et de trouver des remèdes", a expliqué la Jaxa dans un bref communiqué. Cette expérimentation, de facto en suspens, doit servir de base pour la constitution ultérieure d'une longe bien plus imposante (5.000 à 10.000 mètres) jugée nécessaire pour faire le ménage de façon efficace dans l'espace. La Jaxa, qui effectue des missions très diverses dans l'espace avait dû renoncer l'an passé à un satellite, Astro/Hitomi, devenu soudainement muet et dont la situation dans l'espace a été jugée désespérée. Plus récemment, elle a tenté un tir d'une mini-fusée expérimentale, mais l'engin a lui aussi cessé soudain de communiquer et la mission a été interrompue en cours de route.