Japon : le mea culpa d'un député tourne à l'hystérie

  • A
  • A
Japon : le mea culpa d'un député tourne à l'hystérie
@ CAPTURE YOUTUBE
Partagez sur :

ACTOR STUDIO - Entre pleurs, cris rauques de désespoir, coups de poings sur la table, Ryutaro Nonomura a quelque peu surpris son audience.

N’en ferait-il pas un peu trop ? Mardi, Ryutaro Nonomura, un député japonais de 47 ans, s’est excusé publiquement devant les caméras de télévisions pour avoir détourné environ 30.000 euros d’argent public qu’il a dilapidé dans des voyages et de multiples séjours dans des établissements de bains. Un exercice d’excuses publiques plutôt courant au Japon.

Mais cet élu d'une circonscription de l'ouest du pays a fait voler en éclats tous les codes qui structurent habituellement ce genre d’interventions. Normalement, l'exercice est empreint de solennité, de retenue, le pénitent souvent en strict costume sombre s'inclinant à angle droit devant les médias en signe de repentance.

Ryutaro Nonomura, lui, a choisi un tout autre style : pleurs, cris rauques de désespoir, coups de poings sur la table, larmes en cascade. résultats : sa prestation rocambolesque amuse le web. La vidéo postée sur YouTube le 1er juillet a déjà été vue plus de 2 millions de fois.

Entre deux hoquets et sanglots l'élu éructe des excuses et des propos incohérents tandis que les caméras ne perdent pas une miette du spectacle. Extraits : "(Cris)... Je suis devenu membre de l'assemblée ... (pleurs)... je ne pensais qu'à changer la société". (cris) ... Ce Japon ! ... (pleurs) ...j'ai risqué ma vie (pleurs et cris) vous comprenez ??!". Un "show" qui a duré pas moins de trois heures devant une salle partagée entre la stupeur et une envie de rire.