Japon : large contamination des légumes

  • A
  • A
Japon : large contamination des légumes
@ Reuters
Partagez sur :

La contamination va bien au-delà de la zone d’évacuation établie autour de la centrale nucléaire.

Au Japon, tous les regards restent rivés sur la centrale nucléaire de Fukushima. Un panache de fumée radioactive s'échappe toujours du site. Et le ministère nippon de la Santé a indiqué dimanche que le niveau de radioactivité dépassait les limites de sécurité dans la région de Fukushima et d'Ibaraki.

La contamination de certains aliments, bien au-delà de la zone d'évacuation autour de la centrale, a elle aussi été signalée. Un constat que Didier Champion, directeur de l’environnement à l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), a confirmé au micro d’Europe 1 : "il est évident que des légumes à feuilles présentent des niveaux importants de contamination, y compris au-delà du périmètre de protection", assure-t-il.

Plus de colis alimentaires du Japon

Et la menace de radioactivité inquiète au-delà du domaine alimentaire. "Les personnes qui étaient présentes au moment où le panache radioactif s’est propagé ont forcément été contaminées, plus ou moins fortement, et notamment par inhalation de ces particules", prévient Didier Champion.

Pour contourner cette menace, aucun colis alimentaire à destination de la France n’est parti du Japon depuis le 11 mars, selon le ministère de l’Agriculture. Et les contrôles aux douanes ont été renforcés, assure Matignon.