"J'ai été otage et je viens de sortir"
© MAX PPP

EXCLU - Libéré de la prise d'otages d'In Amenas, un Algérien se confie.

"J'ai été otage et je viens de sortir". Un ex-otage algérien du site gazier d'In Amenas, en Algérie, a exprimé son soulagement vendredi matin sur Europe 1, juste après sa libération. Avec lui se trouvaient un Français, trois Anglais, et un Ecossais qui a été blessé. "Pendant plus de 48 heures, je n'ai pas fermé l'oeil", explique-t-il. "L'armée était devant et derrière. Ils nous ont escorté jusqu'à In Aménas", a-t-il détaillé au sujet de sa libération.

>>> A LIRE AUSSI : L'assaut de l'armée algérienne critiqué

Les soldats de l'armée algérienne "ont tué la majorité des ravisseurs", poursuit cet homme. La confusion demeure toutefois sur la situation actuelle sur le site gazier. "Il y a encore quelques otages mais ils seront récupérés", veut-il croire.

"Ils ont tué la majorité des ravisseurs":


Concernant les preneurs d'otage, "certains sont en fuite, et peut-être quelques-uns encore sur le site", explique cet homme. "Mais l'armée va faire son travail pour les récupérer", répète-t-il.

Vendredi matin, aucun bilan officiel précis n'avait filtré sur cette opération militaire dont on ignorait encore si elle avait été effectivement achevée jeudi soir sur le site d'In Amenas dans le Sahara à 1.300 kilomètres au sud-est de la capitale.