"J'ai entendu des coups de feu terribles"

  • A
  • A
Partagez sur :

Waïda, qui vit à Tripoli, raconte sa crainte face aux manifestations.

Propos recueillis par Emilie Denètre.