Ivre, il perd 500.000 dollars et attaque le casino

  • A
  • A
Ivre, il perd 500.000 dollars et attaque le casino
@ Reuters
Partagez sur :

La loi du Nevada est très stricte : il est interdit de laisser jouer une personne visiblement ivre. Or, l’homme était très éméché.

Un homme a décidé d’aller passer le week-end du Super Bowl avec des amis à Las Vegas. Une tradition a laquelle il s’adonne depuis plus de trente ans. Mais lors de cette édition, il a beaucoup bu et perdu la coquette somme de 500.000 dollars au jeu. Furieux, il a décidé d’attaquer le casino pour avoir abusé de son état. Celui-ci contre attaque en justice en prétendant que l’homme essaye simplement de ne pas régler sa note.

Le joueur ivre, une cible idéale, mais... Les casinos ont tout intérêt à multiplier les services pour que les joueurs se sentent à l’aise et débourse les sommes les plus importantes possibles. Mais la loi du Nevada limite les abus en interdisant aux casinos de laisser les personnes ivres jouer et encore moins de leur servir à boire. Or, l’homme attaque l’établissement Downtown Grand pour lui avoir prêté de l’argent et servi à boire alors qu’il était visiblement complètement ivre, incapable de compter les points des cartes au Blackjack. Selon la plainte, il prétend que "le casino lui a servi des douzaines de verres pendant qu’il perdait des centaines de milliers de dollars". Une version qui serait confirmée par les vidéos de surveillance et des témoins visuels.

La facture augmente

© DR

Une stratégie pour ne pas payer. L’histoire est totalement inhabituelle dans l’univers très contrôlé de Sin City. L’entité juridique chargée des contrôles mène l’enquête. Elle explique que "c’est un cas extraordinaire. Je n’ai jamais entendu une telle histoire avant. Une personne tellement ivre qu’il ne pouvait pas lire ses cartes et pourtant le casino continuait à le servir et à lui accorder des crédits", assure l’avocat du plaignant, Sean Lyttle. Situation tellement incongrue que le casino a annoncé qu’il allait porter plainte. En effet, selon son porte-parole, l’homme ne chercherait qu’à éviter d’avoir à payer sa dette. Le week-end du Super Bowl, les joueurs ont perdu à Las Vegas environ 20 millions de dollars.