Italie : un gynécologue accusé d’avoir volé des ovocytes

  • A
  • A
Italie : un gynécologue accusé d’avoir volé des ovocytes
@ PAOLO COCCO / AFP
Partagez sur :

Severino Antinori, un gynécologue italien de 70 ans, a été arrêté vendredi à Rome. Il est suspecté d’avoir volé des ovocytes à une Espagnole de 24 ans.

Severino Antinori a été arrêté vendredi à l’aéroport romain de Fiuminco. Ce gynécologue italien de 70 ans est accusé d’avoir volé des ovocytes. Il fait l’objet d’une plainte de la part d’une Espagnole de 24 ans, qui a récemment commencé à travailler comme infirmière dans la clinique qu’il dirige à Milan.

Opérée pour un kyste ovarien. La justice soupçonne Antinori d’avoir organisé un entretien d’embauche avec la jeune plaignante, qu’il a rencontrée par hasard, et de lui avoir diagnostiqué un kyste ovarien dans le seul but de lui prendre ses ovocytes. Elle affirme avoir été immobilisée, anesthésiée et opérée contre son gré, alors qu’elle pensait être traitée par injections pour son supposé kyste ovarien, rapporte son avocat.

Accusé de vol aggravé et d’avoir infligé des dommages corporels à la victime présumée, le médecin a donc vu sa licence de gynécologue lui être retirée pour un an et a été assigné à résidence, ont dévoilé des sources policières et judiciaires, rapporte l’agence AGI. "L’arrestation de Severino Antinori est extrêmement grave car elle montre l’existence d’un marché des ovocytes qui ne s’arrêtera devant rien", a commenté Donata Lenzi, députée du Parti démocrate au pouvoir. De leur côté, les avocats du gynécologue ont jugé ces accusations "absurdes".

"L’accoucheur des grand-mères." Surnommé "l’accoucheur des grand-mères", Severino Antinori est connu pour avoir notamment aidé des femmes ménopausées à accoucher. Grâce à lui, une Italienne de 63 ans avait pu donner naissance à un enfant en 1994. En 2009, il a également affirmé avoir cloné trois bébés dans le monde, sans donner plus de précision.