Italie : Des immigrés pris en chasse par des riverains

  • A
  • A
Italie : Des immigrés pris en chasse par des riverains
Partagez sur :

Les incidents ont débuté à Rosarno après une manifestation jeudi soir de plusieurs centaines d'ouvriers agricoles immigrés.

Le calme est revenu samedi à Rosarno, en Calabre, dans le sud de l'Italie. Cette petite ville de 15.000 habitant, a été le théâtre vendredi soir d'une chasse à l'étranger de la part de la population locale. Bilan de ces violences : 67 blessés, 31 étrangers et 19 policiers, et 17 habitants selon l'agence de presse Ansa.

Au cours de plusieurs épisodes séparés, deux étrangers ont été grièvement blessés à coups de barres de fer, cinq ont été volontairement renversés par des voitures, et deux autres, cibles de tirs de fusil de chasse, ont été légèrement blessés aux jambes.

Les habitants ont levé une barricade qu'ils avaient établie dans la nuit sur une route locale après le départ dans la nuit de près de 300 immigrés vers un centre d'accueil d'urgence à Crotone, à environ 170 km de Rosarno.

C’est après une manifestation jeudi soir, de plusieurs centaines d'ouvriers agricoles immigrés, que les incidents ont éclaté. Les manifestants, pour la plupart employés illégalement dans la région, protestaient contre l'agression de plusieurs d'entre eux, cibles de tirs de fusil à air comprimé.

Les protestataires avaient incendié des voitures et brisé des vitrines à coups de bâtons et des affrontements avaient éclaté avec la police. Après une accalmie, vendredi dans le courant de la journée, les agressions ont repris dans la soirée et dans la nuit.