Israël : face aux lanceurs de pierre, des tirs à balles réelles

  • A
  • A
Israël : face aux lanceurs de pierre, des tirs à balles réelles
@ YOUTH AGAINST SETTLEMENTS GROUP / AFP
Partagez sur :

Le gouvernement israélien a autorisé jeudi ses soldats à tirer à balles réelles sur les lanceurs de pierre.

Alors qu'un troisième civil palestinien est mort des suites de ses blessures après des affrontements avec l'armée israélienne jeudi, le gouvernement de Jérusalem a autorisé ses soldats à tirer à balles réelles sur les lanceurs de pierres. "Le cabinet de sécurité a décidé d'autoriser aux forces de l'ordre de tirer à balles réelles contre les lanceurs de pierres et de bouteilles incendiaires quand une tierce personne a sa vie menacée et plus seulement quand un policier est menacé", peut-on lire dans le communiqué officiel. 

Troisième victime en 48 heures. Dans la journée, un Palestinien blessé par des tirs de soldats israéliens vendredi dernier a donc succombé jeudi à ses blessures dans un hôpital de Naplouse, en Cisjordanie. Ahmad Khatabteh, 25 ans, avait été blessé durant des affrontements avec l'armée israélienne à Beit Fourik, à l'est de Naplouse, qui avaient fait 51 blessés palestiniens dont sept par balles réelles.