Israël prêt à envisager une trêve

  • A
  • A
Israël prêt à envisager une trêve
@ REUTERS
Partagez sur :

Retrouvez, heure par heure, l'évolution de la situation à Gaza, au cinquième jour du conflit.

. Pour retrouver l'essentiel en 5 points de la journée de dimanche, cliquez-ici 

20h : Pour Fabius, "la guerre n'est pas une option"
A l'issue d'une visite d'une journée en Israël et dans les Territoires palestiniens, Laurent Fabius a tenu un point presse, dimanche, lors duquel il a déclaré que "la guerre n'est pas une option" et qu'il y a "urgence à intervenir" pour obtenir un cessez-le-feu entre Israël et les groupes armés palestiniens de la bande de Gaza.

18h50 : Abbas appelle à "intensifier les manifestations pacifiques". "J'appelle le peuple palestinien à intensifier ses manifestations pacifiques dans les rues contre l'agression israélienne à Gaza", a déclaré M. Abbas dans un discours, au début d'une réunion de la direction palestinienne, exhortant en outre les Palestiniens à "l'unité", a déclaré Mahmoud Abbas.

18h30 : Le roi de Jordanie appelle à stopper "l'agression" israélienne à Gaza. Le roi jordanien Abdallah II a appelé dimanche à intensifier les efforts en vue "d'arrêter l'agression" militaire israélienne à Gaza lors d'un entretien avec l'envoyé spécial du Quartette au Proche-Orient, Tony Blair. Le roi a insisté sur "l'urgence d’accélérer tous les efforts régionaux et internationaux en vue d'un arrêt immédiat de l'agression et de l'escalade militaire israélienne".

18h00 : Sept personnes blessées dans le sud d'Israël. Sept personnes ont été blessées dans le sud d'Israël dimanche par des tirs de projectiles de la bande de Gaza tandis que deux roquettes de longue portée ont été interceptées par une batterie anti-missile au-dessus de Tel-Aviv. Le Hamas a revendiqué la responsabilité de ce tir.

17h45 : Reporters sans frontières condamne les attaques. L'organisation Reporters sans frontières (RSF) a condamné dimanche les frappes qui ont visé plusieurs médias à Gaza et exigé "l'arrêt immédiat de ces attaques par Israël".  "Au moins neuf journalistes auraient été blessés, plusieurs médias, locaux et internationaux, empêchés d'opérer", a affirmé RSF dans un communiqué reçu à Paris. "Ces attaques représentent une obstruction à la liberté de l'information", a déclaré Christophe Deloire, directeur général de l'organisation

16h10 : Barack Obama  "préfère" éviter une offensive terrestre. Le président américain, en déplacement en Asie, a insisté sur le droit de l'Etat hébreu à se défendre. Prié de dire s'il croyait qu'une opération terrestre constituerait une escalade du conflit et s'il donnerait son accord à semblable initiative, il a répondu être en contact régulier avec les dirigeants égyptien et turc pour les aider à faire cesser les tirs de roquettes palestiniennes.

15h45 : Une frappe aérienne tue neuf personnes à Gaza : Une maison, dans laquelle se trouvaient neuf personnes, parmi lesquels sept membres d'une même famille, dont quatre enfants, a été la cible d'un raid.

6kaes

Notre envoyé spécial, Xavier Yvon est sur place. Il nous envoie cette photo de ce qui reste de l'immeuble.

15h13 : Laurent Fabius a rencontré Shimon Peres. Le chef de la diplomatie française a rencontré le président israélien dimanche après-midi.

14h35 : Israël prêt à envisager une trêve. Le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, a déclaré dimanche qu'Israël était prêt à envisager une trêve à condition que tous les groupes armés palestiniens de Gaza stoppent leurs tirs. "Notre seule condition pour une trêve, c'est que tous les groupes terroristes opérant à Gaza cessent complètement le feu", a-t-il affirmé avant de s'entretenir avec son homologue français Laurent Fabius, en visite à Jérusalem.

14h25 : Obama réitère son soutien à Israël. Le président américain a estimé  que les tirs de roquettes lancées en direction d'Israël avaient "précipité" la crise à Gaza. "Les Etats-Unis soutiennent complètement le droit d'Israël de se défendre", a-t-il encore déclaré. L'objectif désormais est "de mettre fin à ces tirs de missiles sans une nouvelle escalade de la violence dans la région", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse à Bangkok.  

13h23 : Organisation logistique après les bombardements. Au lendemain de nouveaux raids aériens, les Palestiniens s'organisent dans la bande de Gaza pour tenter de récupérer des vivres et des effets personnels dans les décombres.

18.11-gaza-vivres

13h18 : Nabil al-Arabi mardi à Gaza. Le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil al-Arabi, se rendra mardi à Gaza à la tête d'une délégation ministérielle. La décision d'envoyer cette mission avait été prise samedi soir lors d'une réunion des ministres arabes des Affaires étrangères au Caire.

13h01 : le siège de la TV Russia Today détruit. La chaîne publique russe Russia Today a annoncé dimanche que le bureau à Gaza de son antenne en langue arabe avait été détruit dans la nuit par une frappe israélienne, qui n'a pas fait de blessés parmi l'équipe, dans un communiqué. "L'équipe n'a pas été touchée", a indiqué la chaîne dans un communiqué.

12h14 : Londres évoque une opération terrestre, "difficile à soutenir". Le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague a averti dimanche qu'une opération terrestre à Gaza pourrait "coûter" à Israël "une grande partie" de son soutien international et qu'elle "menacerait de prolonger le conflit", sur la chaîne de télévision Sky News. "Une invasion terrestre est beaucoup plus difficile à soutenir pour la communauté internationale, notamment le Royaume-Uni", a-t-il insisté.

11h13 : le tweet de Laurent Fabius. Le ministre des Affaires étrangères est en Israël et s'apprête à rencontrer le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou ainsi que président de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

10h46 : une nouvelle victime, dans un camp. Une personne a été tuée et quatre autres blessées dimanche quand un missile israélien s'est abattu sur un camp de réfugiés dans la ville de Gaza, ont annoncé à l'AFP des sources hospitalières et des témoins."Nous avons reçu le corps d'un martyr qui a été tué dans une frappe israélienne sur la ville de Gaza", a déclaré un médecin de l'hôpital Chifa, s'exprimant sous couvert de l'anonymat.

09h55 : Israël prêt à "intensifier significativement l'opération" à Gaza. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a affirmé, dimanche, qu'Israël est prêt à "intensifier significativement l'opération" à Gaza. Des déclarations qui interviennent alors que des responsables palestiniens affirmaient un peu plus tôt dimanche qu'une possible trêve pourrait se mettre en place dans la journée.

09h52 : deux roquettes interceptées en vol. Le "Dome de fer" s'est montré efficace. Deux roquettes tirées dimanche de la bande de Gaza en direction de Tel Aviv ont été interceptées par le dispositif "Dôme de fer" avant d'atteindre leur cible, a-t-on appris auprès de la police et de témoins. Des activistes de l'enclave ont revendiqué deux tirs de missiles Fajr-5 de conception iranienne en direction de la capitale commerciale de l'Etat hébreu.

09h20 : images d'un des centres des médias. Notre envoyé spécial à Gaza, Xavier Yvon, nous envoie des clichés pris dans les locaux du centre des médias touché lors d'un raid aérien de l'armée israélienne à Gaza.

18.11-trou-plafond

09h12 : une possible trêve. Une trêve entre les groupes armés de Gaza et Israël est possible "aujourd'hui ou demain", a déclaré dimanche à l'AFP un haut responsable palestinien à Gaza. "Il y a des discussions sérieuses en vue de parvenir à une trêve, et des arrangements pourraient être trouvés aujourd'hui ou demain", a déclaré ce responsable, qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat.

09h01 : trois enfants palestiniens tués. Les raids ont fait de nouvelles victimes. Ce sont trois enfants palestiniens, âgés de un à trois ans, qui ont été tués dans des raids sur Gaza dimanche matin, ont annoncé des sources médicales palestiniennes. "Un enfant de 18 mois a été tué et ses deux frères âgés de 4 et 5 ans grièvement blessés", selon le porte-parole des services médicaux d'urgence du Hamas.

18.11-gaza-strip

Des petites filles palestiniennes marchent dans les décombres dans le nord de la bande de Gaza.

Dans la nuit : des raids aériens touchent deux centres de médias. Des frappes aériennes israéliennes ont touché deux centres de médias dans le centre de la ville de Gaza tôt dimanche, blessant au moins huit journalistes, ont indiqué des sources médicales palestiniennes. C'est également l'information que nous rapporte Xavier Yvon, envoyé spécial d'Europe 1 à Gaza, sur Twitter.

Dans la nuit : Israël tire vers la Syrie en riposte à des tirs. L'artillerie israélienne a ouvert le feu en direction du territoire syrien tôt dimanche matin en riposte à des tirs qui ont touché un véhicule militaire israélien, sans faire de blessé, dans la partie du Golan occupée par Israël, a indiqué une porte-parole de l'armée. "Il y a eu des tirs contre des soldats dans la partie centrale du Golan", a déclaré à l'AFP la porte-parole en précisant qu'ils avaient touché "un véhicule". "Les soldats ont riposté avec l'artillerie vers l'origine des tirs. La cible a été touchée", a-t-elle précisé, sans autre détail.