Israël autorise une livraison de ciment à Gaza

  • A
  • A
Israël autorise une livraison de ciment à Gaza
Partagez sur :

Le blocus israélien contre la bande de Gaza sera partiellement levé pour une prochaine livraison de ciment et d'acier.

La pression des Etats-Unis sur Israël aura au moins eu un effet positif. Les autorités israéliennes ont autorisé une livraison de ciment à la bande de Gaza pour la première fois depuis leur offensive contre le Hamas qui contrôle le territoire palestinien. Cette annonce survient alors que des responsables américains ont effectué une tournée dans la région pour tenter de relancer le processus de paix entre Israël et les Palestiniens.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou et le ministre de la Défense Ehoud Barak ont autorisé la livraison de plus de 310 tonnes de ciment destinées à la reconstruction d'un moulin à farine, d'un centre de traitement des eaux usées et du cimetière britannique. Cette livraison exceptionnelle, qui comprendra également de l'acier, devrait intervenir dans les prochaines semaines.

L'armée israélienne entend s'assurer néanmoins que le matériel ne parviendra pas au Hamas ou à d'autres organisations militantes. Les Israéliens interdisent l'importation des matériaux de construction en faisant valoir qu'ils peuvent être utilisés pour fabriquer des explosifs et des armes.

La bande de Gaza a été dévastée durant l'offensive israélienne menée entre le 27 décembre 2008 et le 18 janvier 2009. Des quartiers entiers ont été rasés et n'ont pas été reconstruits en raison du blocus auquel est soumis le territoire de la part d'Israël depuis que le Hamas en a pris le contrôle par la force en juin 2007. L'offensive a fait plus de 1.400 morts et 5.000 blessés palestiniens, selon un bilan des services médicaux palestiniens. Treize israéliens ont aussi été tués durant cette opération destinée, selon Israël, à mettre fin aux tirs de roquettes sur son territoire à partir de la bande de Gaza.