Islande : le volcan s'apaise

  • A
  • A
Islande : le volcan s'apaise
@ REUTERS
Partagez sur :

Depuis samedi, l'éruption du volcan islandais Eyjafjöll a perdu près de 80% de son intensité.

C’est de là que tout est parti. L'éruption du volcan islandais Eyjafjöll se poursuit mais elle a nettement perdu en intensité. "Selon nos dernières informations, la puissance de l'éruption est environ 20% de ce qu'elle était samedi", a annoncé mercredi matin une porte-parole de la cellule d'urgence de la protection civile islandaise.

Que crache le volcan ? Le volcan projette désormais principalement de la lave, ce qui signifie que le glacier Eyjafjallajokull enrobant la montagne déverse moins d'eau dans le magma et que, de ce fait, il y a moins de cendres qui s'en échappe. Moins de cendres, c’est moins de perturbations dans l’espace aérien.

A quoi ressemble le nuage de cendres ? Pour apprécier l'ampleur du phénomène vous pouvez suivre les webcams installées par l'opérateur de télécommunications Mila dans trois endroits différents autour du volcan : ici, ici et .

Dans quel sens les cendres vont-elles se propager ? En Islande, les vents qui poussent les fumées, actuellement orientées vers le sud-est et l'Europe devraient tourner dans la journée de mercredi vers le sud-ouest et l'Océan Atlantique. Les prévisions météorologiques annoncent aussi de faibles vents à basse altitude dans la zone du volcan ces prochains jours puis de la pluie durant le week-end. Mais en altitude, les vents au-dessus de l'Islande sont violents et soufflent en direction de l'Europe.

Un autre nuage va-t-il se constituer ? Les autorités aéronautiques britanniques ont annoncé lundi soir l’arrivée d’un nouveau nuage de cendres sur la Grande-Bretagne. Mais il ne s’agirait que de cendres rejetées 24 heures plus tôt et qui se seraient propagées plus lentement.

Quelle va être l’évolution à moyen terme ? A partir de vendredi, un flux d'air chaud venu du Sud devrait chasser vers le Nord les particules volcaniques en suspension en altitude au dessus de l'Hexagone, a annoncé mardi Météo France. L'arrivée d'une zone de dépression au large de l'Espagne devrait entraîner, à partir de jeudi, des précipitations dans le Sud de la France qui pourraient "lessiver" partiellement l'atmosphère, faisant tomber au sol certaines particules.

Quand l'éruption du volcan va-t-elle se terminer ? "Le volcan ne s'est pas endormi. Les secousses sismiques sont plus fortes que jamais", a indiqué mercredi un sismologue islandais. "Nous ne voyons pas de signe de fin (de l'éruption) et nous ne pouvons pas prédire quand elle cessera. Certaines personnes vous répondront, mais si elles le font, c'est faux", a-t-il poursuivi.