Irlande : le pape dénonce les prêtres pédophiles

  • A
  • A
Irlande : le pape dénonce les prêtres pédophiles
Partagez sur :

Benoît XVI a dit partager le sentiment d'"indignation et de honte" face au scandale des viols d'enfants par des prêtres.

Les mots sont choisis et particulièrement forts. Dans un communiqué publié vendredi à l'issue d'une rencontre qu’il avait demandée avec le cardinal Sean Brady, primat de l'Eglise catholique d'Irlande, Benoît XVI fait savoir qu’il "partage l'indignation, [le sentiment de] trahison et la honte ressentis par de nombreux fidèles en Irlande" face aux "crimes abominables" commis par des prêtres irlandais.

Un rapport officiel, publié fin novembre, a révélé au grand jour que l'Eglise catholique d'Irlande avait couvert les abus sexuels commis par des hommes d’église de la région de Dublin sur des centaines d'enfants. Un scandale volontairement étouffé pendant plusieurs décennies. Réunis mercredi, les évêques irlandais avaient déjà tenu à demander "pardon" aux victimes, se disant "couverts de honte".

Ce n’est pas la première fois que Benoît XVI s’attaque ainsi frontalement à la question des prêtres pédophiles. En Australie déjà, ou encore aux Etats-Unis, le pape avait vigoureusement condamné des abus sexuels commis par des prêtres. Mais l’indignation n’est jamais allée jusqu’à la dénonciation auprès des autorités judiciaires.

Cette condamnation publique des prêtres irlandais sera-t-elle suivie d’effets ? Le porte-parole du Vatican a simplement indiqué vendredi que d'éventuelles démissions de responsables n'entraient pas dans le cadre des entretiens qui ont déjà eu lieu entre le cardinal Sean Brady et Benoît XVI.