Irlande du Nord/terrorisme : un soldat d'élite britannique mis en examen

  • A
  • A
Irlande du Nord/terrorisme : un soldat d'élite britannique mis en examen
@ AFP
Partagez sur :

L'homme est soupçonné d'avoir fabriqué des bombes, ainsi que d'avoir stocké des armes et des matières explosives en Angleterre et en Irlande du Nord. 

Un soldat d'élite britannique soupçonné de préparation d'actes de terrorisme en lien avec l'Irlande du Nord a été mis en examen vendredi, a annoncé la police nord-irlandaise.

Fabrication de bombes. Ciaran Maxwell, 30 ans, est soupçonné d'avoir fabriqué des bombes, ainsi que d'avoir stocké des armes et des matières explosives en Angleterre et en Irlande du Nord. L'homme aurait également été en possession d'uniformes et d'un badge de la police nord-irlandaise. Ce membre des Royal Marines, une unité d'infanterie d'élite, a été arrêté le 24 août dans le comté de Somerset, dans le sud-ouest de l'Angleterre, par la section antiterroriste (SO15) de la police britannique.

Roquette artisanale. Scotland Yard avait indiqué que son arrestation était liée à la découverte récente de deux caches d'armes en Irlande du Nord, dans lesquelles ont notamment été trouvées une roquette artisanale et deux mines antipersonnelles. Des perquisitions avaient également été menées dans le comté voisin du Devon ainsi qu'en Irlande du Nord. Scotland Yard avait toutefois précisé qu'il n'existait aucune information suggérant l'existence d'une "menace immédiate".

Pendant trois décennies (1969-1998), l'Irlande du Nord a été le théâtre de violences interconfessionnelles qui ont fait environ 3.500 morts. Les accords de paix de 1998 ont conduit au partage du pouvoir entre protestants et catholiques, mais des groupes républicains dissidents sont toujours suspectés d'agir.