Irene pourrait coûter très cher

  • A
  • A
Irene pourrait coûter très cher
@ REUTERS
Partagez sur :

L'ouragan, rétrogradé en tempête, pourrait coûter des dizaines de milliards de dollars.

Irene a déferlé sur la côte est des Etats-Unis samedi et dimanche. Déjà, des estimations du montant des dégâts causés par l'ouragan rétrogradé en tempête se font entendre. Pour le gouverneur du New Jersey, Chris Christie, "les dégâts vont se monter à des milliards de dollars ou même à des dizaines de milliards de dollars", a-t-il indiqué dimanche sur NBC. Son Etat a été particulièrement touché par Irene.

La Caroline du Nord et du Sud très touchées

Une estimation de Kinetic Analysis, un cabinet qui développe des modèles informatiques sur les éventuels dommages provoqués par les intempéries, table sur 5 à 10 milliards de dégâts. Et selon l'un des responsables du cabinet, la Caroline du Nord et du Sud, premiers Etats touchés par Irene, pourraient s'attendre à des pertes allant de 200 à 400 millions de dollars. Les pertes devraient peser plus lourdement que d'habitude sur les gouvernements, les entreprises et la population.

La plupart des dommages directs liés au vent violent sont surtout des chutes d'arbres, explique l'analyste. "La plupart des dégâts structurels seront dus à l'eau qui monte en raison des pluies et des inondations côtières, ce qui n'est pas couvert par les assurances privées", ajoute-t-il.

Le tourisme grevé

Une grande partie des coûts liés à la catastrophe seront dus à l'arrêt des activités et aux évacuations qui, en l'absence de dégâts matériels, ne sont pas couverts. Cela pèsera notamment sur le secteur du tourisme, qui ne pourra pas profiter normalement du week-end prochain, prolongé d'un jour par la fête du Travail.

L'ouragan Katrina, qui avait dévasté La Nouvelle-Orléans en 2005 avait causé des pertes estimées à plus de 100 milliards de dollars.

Irène, qui a fait neuf morts aux Etats-Unis, a provoqué dimanche inondations et pluies torrentielles sur New York.