Iran : une explosion fait 17 morts

  • A
  • A
Iran : une explosion fait 17 morts
@ Capture France24
Partagez sur :

Selon les premières investigations, l'explosion du dépôt de munitions serait accidentelle.

Une explosion de forte puissance s'est produite samedi dans une base militaire iranienne, au moment où des soldats déplaçaient des munitions. Selon un dernier bilan, au moins 17 personnes sont mortes et une quinzaine d'autres blessées dans l'explosion.

Un premier bilan erroné, envoyé par un fax, faisait état de 27 morts, avant d'être revu à la baisse. "Malheureusement, le fax que j'ai reçu en provenance du lieu de l'incident était illisible et le bilan annoncé était de 27 morts, alors qu'il y a eu 17", a expliqué un responsable de la base militaire, située à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de la capitale.

Voici les images de la base militaire où l'explosion à eu lieu :

Selon les premières investigations, "cet accident n'est pas lié à un acte politique ou de sabotage", a assuré Hossein Garousi, le député du district touché, à l'issue d'une visite sur place.

"Pas lié à un acte politique"

La déflagration a eu lieu peu après 13h00 sur la base militaire, soit 7h30 heure de Paris, provoquant un incendie qui a fait rage pendant plusieurs heures. "Une grande quantité de munitions a sauté", a précisé Hossein Garousi, sur le site internet du Parlement. "Mes collègues des Gardiens de la Révolution déplaçaient des munitions dans l'un des arsenaux de cette base quand, à cause d'un incident, une explosion s'est produite", a dit Ramezan Sharif, porte-parole de l'armée idéologique du régime iranien à la chaîne d'Etat Irinn.

De nombreuses ambulances, un hélicoptère médicalisé et des équipes de secours cynophiles ont été envoyés sur place immédiatement après l'explosion.

L'explosion ressentie dans la capitale

L'explosion a été si violente qu'elle a été ressentie dans les quartiers ouest de Téhéran, où elle a secoué portes et fenêtres selon plusieurs témoignages. Elle a été entendue jusque dans le centre la capitale iranienne.

Elle avait été initialement attribuée par les médias à une station de distribution de gaz comprimé pour véhicules, avant que le ministère du Pétrole ne démente l'information. Les forces armées iraniennes disposent de nombreuses bases à la périphérie de Téhéran.

En octobre 2010, l'explosion accidentelle d'un dépôt de munition dans une base de Gardiens de la révolution avait fait une vingtaine de morts à Khorramabad (ouest du pays), selon les autorités.