Iran : "tu l’as vu mon jean, Netanyahou ?"

  • A
  • A
Iran : "tu l’as vu mon jean, Netanyahou ?"
@ REUTERS
Partagez sur :

WEB - Le Premier ministre israélien a laissé entendre que les jeans étaient interdits en Iran. Les Iraniens répliquent.

L’INFO. Benjamin Netanyahou ne pensait sans doute pas que c’est ce point que les Iraniens retiendraient de son interview de samedi soir. Le Premier ministre israélien est ainsi devenu la risée du web après une déclaration sur la supposée interdiction des jeans en Iran. Une bourde à laquelle des jeunes Iraniens ont répliqué en postant des photos sur les réseaux sociaux des images qui montrent un autre visage de leur pays, loin des clichés.

La déclaration. Samedi soir, Benjamin Netanyahou, interviewé par la chaîne de la BBC en persan, croyait peut-être bien faire en déclarant : "je pense que si les Iraniens étaient libres, ils porteraient des jeans et écouteraient de la musique occidentale".

L'extrait de l'interview (en anglais) :

L’erreur. Manque de chance, cette affirmation n’est pas entièrement exacte. Le port du foulard et d’un long manteau cachant les formes est bien obligatoire pour les femmes en Iran. Mais de nombreux jeunes n’hésitent pas à s’habiller à l’occidentale et à jouer avec le code vestimentaire islamique. Quant à la musique occidentale, à l’exception de certains genres comme le rap, elle n’est pas interdite non plus et les Iraniens la téléchargent allègrement sur le net.

La réaction. Si les jeans ne sont pas interdits, Twitter, lui, est officiellement bloqué en Iran. Sauf que de nombreux Iraniens parviennent à contourner l’interdiction grâce à des logiciels spécialisés, et ils ne se sont pas privés de répliquer à Benjamin Netanyahou par ce biais, comme cet internaute qui pose en jeans, avec une pancarte.

"Au passage, je suis Iranien, et oui, je porte des jeans, monsieur Netanyahou".

Les internautes s’en donnent à cœur joie avec ce détournement de la photo de Benjamin Netanyahou, en train de dessiner sa fameuse ligne rouge sur une bombe, remplacée ici par… un jean.

Et la musique occidentale ? "ça ne semble pas être un problème non plus", note ce twitto, photo d’un tag "Metallica" à l’appui.

@Sallar, qui se présente comme développeur, poste lui fièrement une photo de son jean et de son iPad avec le dernier tube à la mode.

Et cette autre internaute en profite pour donner au passage un petit cours de rattrapage au Premier ministre israélien.

En Iran comme ailleurs, les jeans, c’est dépassé : ce sont les leggings et les slims de couleur qui font désormais la loi.