Iran : Rohani élu, "une bonne nouvelle"

  • A
  • A
Iran : Rohani élu, "une bonne nouvelle"
@ REUTERS
Partagez sur :

ANALYSE - Le spécialiste de l’Iran, Thierry Coville, revient sur l’élection, samedi, de Hassan Rohani à la présidence.

"C’est une bonne nouvelle". Pour Thierry Coville, l’élection de Hassan Rohani, un religieux connu pour sa très grande modération, montre "le visage moderne de la société iranienne. C’est une société qui veut une transition, qui veut un système politique ouvert et démocratique".

Thierry Coville répond aux questions de Pierre de Vilno :



"Dès qu’il y a un candidat réformateur qui représente ces aspirations, il gagne", a-t-il précisé. "La particularité de Hassan Rohani est qu’il se présente comme un conservateur modéré. Mais durant la campagne, il a donné des signes très clairs qu’il était dans le camp réformateur", a souligné le spécialiste.

>> A lire également : le portrait de Hassan Kohani, ici.

 Mais, "Rohani est un pur produit de la République islamique", prévient Thierry Coville. "C’est quelqu’un qui a été très proche du guide suprême, il a été représentant du guide Ali Khamenei auprès du Conseil national de sécurité", a-t-il rappelé.

Concernant la question du nucléaire, Hassan Rohani  "est pour la négociation", a indiqué le spécialiste. "Il a rappelé pendant sa campagne qu’en son temps, lorsqu’il était négociateur, il avait obtenu des accords et des avancées par la négociation avec les pays occidentaux et a même critiqué la politique menée par son prédécesseur", a jouté Thierry Coville.