Iran : regain de tensions avec les USA

  • A
  • A
Iran : regain de tensions avec les USA
@ REUTERS
Partagez sur :

Un porte-avion américain a été surpris dans les eaux iraniennes. Les menaces s'intensifient.

Peu connu, le détroit d'Ormuz n'en est pas moins stratégique. Cet étroit passage, large de 50 km, voit transiter près de 40% du trafic maritime pétrolier mondial. Depuis une semaine, il agite le monde entier.

Menacé de sanctions internationales, l'Iran a annoncé samedi qu'une fermeture du détroit pourrait être envisagée et serait "très facile" à mettre en application. "Si on devait adopter des sanctions contre (les exportations) du pétrole iranien, aucune goutte de pétrole ne transitera par le détroit d'Ormuz", a prévenu le premier vice-président iranien, Ali Rahimi.

"La marine observe et surveille"

Ces menaces se sont intensifiées après qu'un porte-avion américain a été repéré dans les eaux iraniennes. "Un avion de surveillance iranien a identifié un porte-avion américain dans la zone des manoeuvres où sont déployés des navires iraniens et a pris des photos et des films. Cela montre que la marine iranienne observe et surveille tous les mouvements des forces (étrangères) dans la zone", a indiqué l'amiral Mahmoud Moussavi.

Samedi, à la veille de Noël, l'Iran a entamé dix jours de manoeuvres navales dans la région du détroit d'Ormuz, en mer d'Oman et dans l'Océan indien, suscitant la méfiance américaine. Ces manoeuvres, intitulées Velayat 90, s'étendent sur 2.000 kilomètres carrées, soit les exercices les plus étendus jamais organisés par l'Iran.