Iran : les manifestants filment les heurts

  • A
  • A
Iran : les manifestants filment les heurts
Partagez sur :

Pour contourner l’interdiction faite aux médias étrangers de filmer les manifestations, les Iraniens se tournent le web.

En réponse aux discours des autorités iraniennes diffusées sur les chaînes officielles, les internautes iraniens ont posté des dizaines de vidéos tournées lors des manifestations de dimanche.

Les vidéos montrent que la mobilisation de l'opposition au président Mahmoud Ahmadinejad a été massive et sanglante ce week-end, dans les rues de Téhéran :

Plusieurs manifestants ont été tués dimanche dans des heurts avec la police iranienne. Pour l’heure, le bilan est encore incertain. Alors que l'opposition recense dans la capitale au moins cinq morts, dont quatre tués par balles, les autorités ou les médias officiels ont évoqué quatre, puis cinq puis même plus de huit morts, avec des explications parfois contradictoires. De nombreux blessés sont aussi dénombrés comme le montre cette vidéo :

Selon l’opposition, le neveu de Mir Hossein Moussavi ferait partie des victimes. Cette vidéo croît le reconnaître, à terre, dans une rue de Téhéran :

Selon le site internet d'opposition Jaras, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté à Téhéran mais aussi dans la ville sainte de Qom, à Shiraz (sud), Ispahan, Najafabad (centre), Babol (nord) et Mechhed (nord-est), où des affrontements ont été signalés.

Les autorités ont interdit aux médias étrangers de couvrir directement les manifestations antigouvernementales.