Iran : les leaders de l’opposition jugés à leur tour ?

  • A
  • A
Iran : les leaders de l’opposition jugés à leur tour ?
Partagez sur :

C’est ce que souhaitent les Gardiens de la Révolution qui ont cité dimanche les noms de Mir Hossein Moussavi et de Mehdi Karoubi.

Pour avoir été les "investigateurs d’un coup d’Etat", l'ancien président réformateur Mohammad Khatami et les deux candidats de l'opposition à la présidentielle de juin dernier, Mir Hossein Moussavi et Mehdi Karoubi, pourraient être jugés prochainement en Iran. C’est en tout cas ce qu’a dit souhaiter dimanche un haut responsable des Gardiens de la révolution.

Les responsables les plus durs du régime iranien estiment que les opposants à la réélection de Mahmoud Ahmadinejad ont monté un complot en vue de faire une "révolution de velours" contre la République islamique. "Si Moussavi, Karoubi et Khatami sont les principaux suspects derrière la révolution en Iran, ce qu'ils sont, nous nous attendons à ce que la justice (...) les poursuive, les arrête, les juge et les punisse", a poursuivi Yadollah Javani, un des Gardiens de la révolution, l'armée idéologique du régime iranien.

Au cours des derniers jours, plusieurs dizaines de personnes ont déjà été jugées en Iran. Samedi, un nouveau procès s’est ouvert dans lequel figure notamment parmi les accusés la Française Clotilde Reiss.

> Clotilde Reiss comparaît dans un procès très politique

> Le procès est une "épreuve" pour Clotilde