Iran : la sœur du Nobel Shirin Ebadi arrêtée

  • A
  • A
Iran : la sœur du Nobel Shirin Ebadi arrêtée
Partagez sur :

Le coup de filet dans les rangs de l’opposition se poursuit. Six journalistes et le beau-frère de Moussavi ont également été arrêtés mardi.

Le prix Nobel de la paix 2003, l'avocate iranienne Shirin Ebadi, a annoncé mardi l'arrestation de sa soeur Noushine Ebadi. Pour l’avocate, il s'agit d'une tentative de pression contre elle, dit-elle dans un communiqué publié par le site internet d'opposition Rahesabz.net.

Ma soeur "n'avait aucune activité politique (...) et son arrestation est une tentative de pression pour que j'arrête mes activités pour la défense des droits de l'homme", a ajouté Shirin Ebadi.

Lauréate du prix Nobel en 2003 pour sa campagne de défense des droits de l'homme, Shirin Ebadi fut la première musulmane distinguée par la prestigieuse récompense.

Les autorités ont également procédé mardi à de nouvelles arrestations d'opposants au président Mahmoud Ahmadinejad, et notamment de six journalistes, a rapporté Rahesabz.net.

Le journaliste réformateur Mashallah Shamsolvaezine, qui dirige l'Association des journalistes iraniens, a été arrêté chez lui par des hommes en civil. Morteza Shojaie, qui travaille pour le quotidien réformateur Etemad, et la militante des droits des femmes, Mansoureh Shojaie, ont également été appréhendés, selon le site.

De même, Chapour Kazemi, le beau-frère du leader de l'opposition, Mir Hossein Moussavi, a été arrêté, rapporte Rahesabz.net. Il avait déjà été interpellé après les manifestations de juin et détenu pendant cinq mois.

Lundi, les autorités avaient arrêté au moins une quinzaine de personnalités proches des dirigeants de l'opposition, notamment le journaliste et défenseur des droits de l'Homme Emadeddin Baghi et le chef du petit mouvement libéral LMLI, Ibrahim Yazdi.

> Iran : les manifestants filment les heurts

> Coup de filet chez les opposants au régime