Irak : bientôt une "rue François Hollande" à Erbil ?

  • A
  • A
Irak : bientôt une "rue François Hollande" à Erbil ?
A Erbil, au Kurdistan irakien, François Hollande est plus populaire qu'en France.@ REUTERS
Partagez sur :

REPORTAGE - Au Kurdistan irakien, François Hollande est bien plus populaire qu'en France.

En France, François Hollande est crédité de 16% d'opinions favorables. Mais au Kurdistan irakien, le président français est bien plus populaire, surtout depuis qu'il a annoncé l'envoi d'une aide militaire pour permettre aux peshmergas, les soldats kurdes, de combattre l'Etat islamique (EI). Dans le bazar d'Erbil, la capitale du Kurdistan irakien, on salue la France et on remercie son président.

>> LIRE AUSSI - La France va livrer des armes aux Kurdes en Irak

"La France nous a déjà aidés". C'est notamment le cas dans un salon de thé qui fait figure d'institution dans le quartier. "C'est vrai qu'on en parle beaucoup ici, même s'il y a aussi des inquiétudes sur la crise qu'on traverse", note Khalil Shalshi, le vieil homme propriétaire des lieux, tout en ajoutant : "ce que fait la France pour nous, moi ça ne m'étonne pas ! C'est un pays sur lequel on a toujours pu compter et la France nous a déjà aidés par le passé".

Le reportage de l'envoyé spécial d'Europe 1 :



Erbil : bientôt une "rue François Hollande" ?par Europe1fr

Cette aide passée à laquelle il fait référence, c'est celle apportée par Danièle Mitterrand. L'épouse de l'ancien président socialiste s'était en effet engagée en faveur de la cause kurde, au point de gagner dans la région le surnom de "mère des Kurdes". Dans les années 1980, elle avait notamment alerté la communauté internationale sur le massacre des Kurdes par le régime de Saddam Hussein. A la mort de l'ex-Première dame, il y a trois ans, les autorités kurdes ont décrété deux jours de deuil national.

>> LIRE AUSSI - A Erbil, les combattants kurdes retrouvent le moral

"Une place Danièle Mitterrand" à Erbil. "Il y a même une place Danièle Mitterrand ici, à Erbil !", rappelle Mouhamad, bijoutier du bazar. "On en est très fiers et on espère que François Hollande va continuer à nous aider, comme l'avaient fait Danièle Mitterrand et son mari, François Mitterrand". Et le commerçant de conclure : "ce serait bien d'avoir une rue François Hollande!".

>> LIRE AUSSI - Crash d'un hélicoptère transportant des déplacés yazidis