Irak : un attentat suicide dans un camp de déplacés fait 14 morts

  • A
  • A
Irak : un attentat suicide dans un camp de déplacés fait 14 morts
Un kamikaze s'est fait exploser dans un camp de déplacés. La plupart des victimes sont des femmes et des enfants.@ MOHAMED EL-SHAHED / AFP
Partagez sur :

Un kamikaze s'est fait exploser dans un camp de déplacés. La plupart des victimes sont des femmes et des enfants.

Un kamikaze s'est fait exploser dimanche dans un camp de déplacés de la province irakienne d'Al-Anbar (ouest), tuant 14 personnes, ont indiqué un responsable de la police et un médecin. L'attentat dans ce camp situé à l'ouest de Ramadi, la capitale de la province d'Al-Anbar, a également fait 13 blessés. Selon les mêmes sources, la plupart des victimes sont des femmes et des enfants. Deux membres des forces de sécurité ont également été tués, a indiqué le responsable de la police.

Les survivants emmenés dans un camp "plus sûr". Selon le chef du conseil municipal d'al-Wafaa où se trouve le camp "60 Kilo", les personnes qui se trouvaient sur les lieux au moment de l'attaque "seront emmenées dans un autre camp (...) plus sûr et qui reçoit plus d'aides". "Le camp 60 Kilo sera ensuite fermé", a ajouté Adnane Fayhan.

L'attentat n'a pas été revendiqué dans l'immédiat, mais il rappelle le mode opératoire du groupe djihadiste Etat islamique (EI) qui contrôle toujours des secteurs de la vaste province d'Al-Anbar frontalière de la Syrie, de la Jordanie et de l'Arabie saoudite.