Irak : nouveau charnier présumé de l'EI découvert près de Mossoul

  • A
  • A
Irak : nouveau charnier présumé de l'EI découvert près de Mossoul
Les forces irakiennes, appuyées par une coalition internationale, ont lancé le 17 octobre une offensive en vue de reprendre Mossoul à l'EI.@ BULENT KILIC / AFP
Partagez sur :

Les corps d'environ 40 personnes pourraient se trouver sur ce site où le groupe État islamique menait des exécutions.

Les forces irakiennes ont découvert une nouvelle fosse commune présumée du groupe État islamique dans un secteur récemment repris aux djihadistes près de Mossoul. Le site, repris par les forces d'élite du ministère de l'Intérieur, est situé à l'extérieur du village de Tall Adh-Dhahab, à quelque 10 km au sud de Mossoul, fief de l'EI en Irak. Des fragments d'os et des restes de vêtements comme un pantalon déchiré ou encore une paire de claquettes, étaient visibles sur le site, d'où s'échappait une puanteur suffocante.

D'autres charniers déjà découverts. Selon des habitants, les corps d'environ 40 personnes pourraient se trouver dans ce site que l'EI utilisait pour ses exécutions, a indiqué un responsable du ministère de l'Intérieur. "La majorité de ces personnes étaient des membres des forces de sécurité, de l'armée et de la police", a précisé le lieutenant Yahya Joumma présent sur le site. "Elles étaient environ 40 selon les témoins", a-t-il ajouté.

Ce n'est pas la première fois que les forces irakiennes découvrent des charniers dans les zones qu'elles reprennent aux djihadistes. Elles avaient notamment trouvé une fosse commune la semaine dernière dans le village de Hamam al-Alil, au sud-ouest du nouveau site. Selon des habitants du village, ce charnier pourrait contenir des centaines de corps, a rapporté Human Rights Watch.