Irak : les forces irakiennes contrôlent 20.000 déplacés à Fallouja pour démasquer les djihadistes

  • A
  • A
Irak : les forces irakiennes contrôlent 20.000 déplacés à Fallouja pour démasquer les djihadistes
@ AHMAD AL-RUBAYE / AFP
Partagez sur :

Ils veulent empêcher les djihadistes du groupe Etat islamique de se cacher parmi les réfugiés.

Les forces irakiennes ont filtré 20.000 personnes ayant fui les combats à Fallouja, à une soixantaine de kilomètres à l'ouest de Bagdad. Ils veulent ainsi démasquer les djihadistes de Daech qui seraient tenté de se servir du flot de réfugiés pour s'échapper.

7.000 personnes toujours interrogés. Parmi les personnes interceptées, 2.185 l'ont été sur la base de témoignages ou d'autres informations les rendant suspects, mais pour l'heure, 11.605 déplacés ont été libérés et 7.000 sont toujours interrogés, a indiqué un porte-parole du Commandement des opérations conjointes supervisant la lutte antijihadiste. Une fois sortie de Fallouja, les adolescents et les hommes sont systématiquement arrêtés pour être interrogés. Certains racontent avoir été détenu quatre jours sans boire et sans manger par les forces paramilitaires. Début juin, l'organisation Human Rights Watch avait appelé le gouvernement irakien à enquêter sur des abus présumés contre les civils durant l'opération de Fallouja. 

Depuis le 23 mai. Les forces irakiennes ont lancé le 23 mai l'offensive pour reprendre Fallouja aux mains de l'EI depuis janvier 2014. Elles peinent à avancer dans la ville où 50.000 civils se sont retrouvés piégés par les combats.