Irak : la "charte" de l'EIIL à Mossoul

  • A
  • A
Irak : la "charte" de l'EIIL à Mossoul
A Mossoul, l'EIIL a distribué sa "charte" aux habitants (Photo d'illustration).@ Reuters
0 partage

CHARIA - Dans la ville de Mossoul, les djihadistes de l'EIIL ont distribué leur "charte" aux habitants.

Dans la deuxième ville d'Irak, les djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) font désormais la loi. Après s'être emparés de la ville de Mossoul le 10 juin, ils ont diffusé leur "charte" en seize points auprès de la population, rapporte Libération.

L'article cinq prévoit par exemple le châtiment pour ceux qui "détruisent la terre",  ou ceux qui "s'opposent à la volonté de Dieu" : "l'exécution, la crucifixion, l'amputation des bras ou (et) des jambes, ou l'exil", indique le quotidien. 



Manifestations publiques interdites. Autre règle : l'alcool, le tabac et les drogues sont interdits. Les manifestations publiques sont également interdites. Les femmes doivent sortir avec le visage et le corps entièrement couverts par un niqab, et seulement si le déplacement est "nécessaire", autorisé par leur père, le frère ou le mari, qui doit aussi être présent. Les musulmans ont l'obligation de faire leurs prières "à l'heure". 

Des sites archéologiques menacés. Cette "charte", traduit sur Twitter par la journaliste Jenan Moussa, prévoit aussi la destruction des sanctuaires et des tombes, ce qui laisse craindre le pire pour le site archéologique de Ninive, une ancienne ville mésopotamienne.  

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

REPORTAGE - A Bagdad, on s'enrôle pour combattre l'EIIL

IRAK - Obama veut envoyer des conseillers militaires à Bagdad

ZOOM - L’EIIL, une redoutable machine de propagande

IRAK - Comment EIIL est devenu le "groupe terroriste le plus riche au monde"