Irak : l'ONU salue la décision de Maliki de quitter le pouvoir

  • A
  • A
Irak : l'ONU salue la décision de Maliki de quitter le pouvoir
Le Premier ministre sortant Nouri Maliki.@ REUTERS
Partagez sur :

SOULAGEMENT - Le départ du Premier ministre irakien va permettre "un autre pas historique : une transition pacifique de gouvernement".

Le représentant spécial de l'ONU à Bagdad, Nickolay Mladenov, a estimé vendredi que la décision du Premier ministre sortant Nouri al-Maliki de se retirer constituait un "pas historique" pour l'Irak. "La décision de M. Maliki de permettre la formation d'un nouveau gouvernement sans autre retard démontre une stature d'homme d'Etat et un engagement envers le processus démocratique et la Constitution", a-t-il estimé dans un communiqué. "Cela permettra un autre pas historique : une transition pacifique de gouvernement dans un pays qui a subi tant de massacres et de violence".

Jeudi, le Premier ministre irakien sortant Nouri al-Maliki, désavoué jusque dans son propre camp, a annoncé son intention de renoncer à rester au pouvoir et devrait affirmer son soutien à son successeur, Haïdar al-Abadi.

>> LIRE AUSSI - Un nouveau Premier ministre pour sortir de la crise

Le Premier ministre sortant avait perdu de trop nombreux alliés pour se maintenir au pouvoir. Washington l'avait notamment pressé de respecter le processus démocratique et appelé à céder la place pour permettre à Haïdar al-Abadi de "rassembler le pays". Le nouveau chef du gouvernement irakien aura la lourde tâche de lutter contre les djihadistes de l'Etat islamique, qui se sont emparés d'une partie du pays.