Irak : des djihadistes s'emparent d'une ex-usine d'armes chimiques

  • A
  • A
Irak : des djihadistes s'emparent d'une ex-usine d'armes chimiques
Des combattants de l'EIIL en Irak@ Reuters
Partagez sur :

LA MENACE - Des combattants de l'EIIL ont pris le contrôle d'une ancienne usine d'armes chimiques. Pour le spécialiste Olivier Lepick, il n'y a pas de réel danger.

Poursuivant leur progression, les djihadistes sunnites de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) se sont emparés d'une ancienne usine de production d'armes chimiques en Irak. Ce complexe, situé à quelque 70 km au nord-ouest de Bagdad, avait commencé à produire du gaz moutarde et d'autres gaz chimiques, dont du sarin, au début des années 80, quelques mois après l'accession à la présidence de Saddam Hussein.

Des munitions vides. "Sur ce site sont stockés un certain nombre de débris résiduels de ce programme, des munitions chimiques anciennes, vides pour la plupart, des matériels de production, ainsi qu’un certain nombre de précurseurs chimiques, certes toxiques, mais qui ne constituent pas des armes chimiques", explique à Europe 1 le chercheur Olivier Lepick, spécialiste des armes chimiques.

"Pas un réel problème de sécurité". D'après lui, la prise de contrôle de cette usine n'est pas si inquiétante que cela, puisqu'"aujourd'hui, les matériels qui restent sont des matériels assez massifs, qui étaient difficiles à transporter ou détruire mais qui ne posent pas un réel problème de sécurité". 

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

INTERVIEW - "Le laisser-faire ne pourra pas continuer au Moyen-Orient"

ETATS-UNIS - Obama veut envoyer des conseillers militaires à Bagdad

GROS SOUS - Comment l'EIIL est devenu "le groupe terroriste le plus riche au monde"

LES IMAGES - Des soldats massacrés et photographiés par les djihadistes

LES NOUVEAUX TERRORISTES - Comment l'EIIL a "ringardisé" Al-Qaïda