Interpol aux trousses du milliardaire russe Pougatchev

  • A
  • A
Interpol aux trousses du milliardaire russe Pougatchev
@ MaxPPP
Partagez sur :

L’organisation européenne a demandé l’arrestation de Sergueï Pougatchev, ancien propriétaire du groupe français Hédiard.

Sergueï Pougatchev, l’oligarque russe, a été placé jeudi sur la liste rouge d’Interpol, qui demande son arrestation. Le milliardaire, ancien propriétaire de l'épicerie fine française Hédiard et du journal français France Soir, est recherché pour détournement de fonds et escroquerie à grande échelle.

Ce qui lui est reproché. Sergueï Pougatchev, père de l’ancien PDG du journal France Soir, était connu pour être "le banquier du Kremlin", lorsqu’il était à la tête de la banque Mejprombank. Il avait également investi en France, en injectant plus de 100 millions d'euros dans l'épicerie de luxe française Hédiard, dont il avait pris le contrôle en 2007, et une somme similaire dans le quotidien français, qui a disparu des kiosques trois ans plus tard.

Avec la faillite de Mejprombank en 2010, il est soupçonné d’avoir effectué des transactions douteuses. Il avait obtenu des prêts de la banque centrale russe pour un montant de 800 millions d’euros. De l’argent que la justice russe le soupçonne d’avoir fait disparaître. A la demande de Moscou, Interpol a déjà gelé ses avoirs à l’international.

Un financier devenu critique. En exil à Londres depuis trois ans, il s’est fait une voix critique sur la Russie moderne. "Tous les businessmen russes sont les serfs de Poutine", avait-il lâché lors d’une interview au mois d’octobre, comme le relayait le Moscow Times.

La "liste rouge" d'Interpol est envoyée à 190 pays et demande "l'arrestation immédiate" des personnes y figurant. S’il est extradé et jugé en Russie, il risquerait une peine de 10 ans de prison.