Internet, 40 ans et l’avenir devant lui

  • A
  • A
Internet, 40 ans et l’avenir devant lui
Partagez sur :

En 1969, Leonard Kleinrock a pour la première fois fait communiquer des ordinateurs en réseau. L’événement a été fêté jeudi à Los Angeles.

Quand Leonard Kleinrock et son équipe de l'UCLA (Université de Californie à Los Angeles) parviennent pour la première fois à faire communiquer des ordinateurs en réseau, le professeur ne se doute pas qu’il vient de lancer une véritable révolution. C’était en 1969. Quarante ans plus tard, ce qui est devenu Internet a bouleversé la vie d’une bonne partie du monde.

L’histoire d’internet résumée en huit minutes (et en anglais) :

Soutenu financièrement par un laboratoire de recherche militaire, Leonard Kleinrock avait baptisé son expérience, lancée sur l’intime conviction que les ordinateurs devaient pouvoir communiquer entre eux dans les grands centres de recherche, du nom d’Arpanet. Le 29 octobre 1969, des ingénieurs ont commencé à taper "L-O-G" pour se connecter à un ordinateur situé à Stanford. Mais le système est tombé en panne après le O. La deuxième tentative fut la bonne. A la fin de l'année, le réseau était étendu à des ordinateurs installés dans deux autres universités.

Dans cette vidéo (en version originale), Leonard Kleinrock raconte les prémisses d’internet :

En 1974, le réseau connaît un premier bouleversement avec le lancement du protocole TCP/IP, toujours en vigueur aujourd’hui. Au milieu des années 1980, un millier de machines sont reliées entre elles. Mais c’est avec l’avènement du web, une interface basée sur les liens hypertexte, mise au point en 1991 par Tim Berners-Lee et ses équipes du CERN de Genève, qu’Internet va prendre sa véritable dimension.

Au cours des années 1990, alors que les ordinateurs personnels finissent d’envahir les foyers, l’arrivée des navigateurs et des noms de domaines qui permettent d’utiliser des lettres dans les adresses à la place des chiffres, font exploser le réseau à l’échelle mondiale. Puis les années 2000 voient la multiplication des services en lignes, et surtout du Web 2.0 et des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, ou YouTube), qui ont donné à internet son visage d’aujourd’hui, et soulevé de nouvelles questions, de vie privée par exemple.

Cette video expose avec humour les dérives potentielles de Facebook :

Leonard Kleinrock a suivi cette évolution, qui lui a rapidement échappé, d’un regard bienveillant. Il considère ainsi que son "bébé", aujourd'hui adolescent, "se tient mal, il laisse voir ses mauvais côtés. La question c'est de savoir quand il arrivera à l'âge adulte et s'il dépassera cette crise", a-t-il déclaré en référence aux virus, logiciels malveillants et autres escroqueries qui envahissent internet. "La prochaine étape c'est de pénétrer le monde réel", prédit M. Kleinrock. "Internet sera partout: j'entrerai dans une pièce et Internet le saura, et me répondra".