Inondations : plus de 150 morts en Russie

  • A
  • A
Inondations : plus de 150 morts en Russie
Au moins 150 personnes sont mortes après les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la Russie.@ Reuters
Partagez sur :

Des pluies torrentielles se sont abattues sur le pays. Poutine a ordonné des aides immédiates.

De violentes crues se sont abattues dans la nuit de vendredi à samedi dans la région russe de Krasnodar, au sud-ouest de la Russie, surprenant de nombreux habitants dans leur sommeil. Au moins 150 personnes sont mortes.

La région de Krymsk très touchée

Dans la région sinistrée de la riviera russe au bord de la mer Noire, le district de Krymsk était le plus touché avec 140 morts. Neuf corps ont été retrouvés dans la station balnéaire de Gelendjik et deux dans le port voisin de Novorossiisk. Le précédent bilan faisait état de 123 morts.

De nombreuses victimes n'ont pas encore pu être identifiées, a précisé un responsable de la force spéciale pour les catastrophes naturelles. Le district de Krymsk, une zone de l'arrière-pays, a été atteint par une crue de plusieurs mètres de haut dans la nuit de vendredi à samedi, a indiqué la police. Selon les autorités locales, plus de 12.000 habitants et 4.000 habitations ont été touchés par le désastre.

L'eau a envahi ces régions :

Le comité d'enquête russe a annoncé avoir ouvert une enquête et dépêché des enquêteurs sur place pour déterminer les circonstances de ces pertes humaines et d'éventuelles négligences.

Poutine s'est rendu sur place

Le président Vladimir Poutine, dont la résidence d'été se trouve à 200 km au sud près de la station balnéaire de Sotchi, s'est rendu sur place samedi soir, alors que la colère grondait parmi les habitants.

"C'est comme un tsunami !" a dit le président russe en observant la région inondée depuis le hublot de son hélicoptère avec le gouverneur de la région de Krasnodar, Alexandre Tkatchev, avant de se poser à Krymsk.

Lors de la réunion de crise, il a notamment interrogé dans le détail le maire de Krymsk sur l'heure à laquelle il avait reçu une alerte sur le risque de crue, et sur la façon dont il l'avait retransmise à la population.

Selon les témoignages, alors que la région subissait déjà de fortes pluies vendredi et que cinq personnes avaient péri à Gelendjik, une violente crue s'est déclenchée vers 3 heures du matin dans le district de Krymsk, surprenant de nombreux habitants dans leur sommeil.

innondations russie bandeau

© Reuters

"L'eau est montée très vite, elle a inondé le rez-de-chaussée des maisons en 5-10 minutes, a emporté des bordures de trottoir et même des plaques d'asphalte", a déclaré par téléphone une habitante de Krymsk, Tatiana Antonovna. "C'était très inattendu, beaucoup de personnes âgées ont dû périr", a ajouté cette femme, épargnée car sa maison est bâtie sur une hauteur dans cette ville de 57.000 habitants.