Ingérence russe : Donald Trump n'a "aucune intention" de renvoyer le procureur spécial

  • A
  • A
Ingérence russe : Donald Trump n'a "aucune intention" de renvoyer le procureur spécial
"Bien que le président en ait le droit, il n'a aucune intention de le faire", a déclaré la porte-parole Sarah Sanders à des journalistes.@ NICHOLAS KAMM / AFP
Partagez sur :

Le procureur spécial Robert Mueller a été nommé pour diriger l'enquête sur l'ingérence russe dans la campagne présidentielle de manière indépendante.

Donald Trump a le droit de renvoyer le procureur spécial Robert Mueller, nommé pour diriger de manière indépendante l'enquête sur l'ingérence russe dans la campagne présidentielle, mais n'a aucune intention
de le faire, a annoncé mardi une porte-parole de la Maison-Blanche.

Le président en a "le droit", pas "l'intention". Un ami du président, le journaliste conservateur Christopher Ruddy, a déclaré lundi à la télévision que Donald Trump envisageait d'écarter Mueller. "Bien que le président en ait le droit, il n'a aucune intention de le faire", a déclaré la porte-parole Sarah Sanders à des journalistes, à bord de l'avion présidentiel qui ramenait Donald Trump à Washington depuis le Wisconsin.

"Mener l'enquête de manière appropriée". L'Attorney General adjoint Rod Rosenstein a assuré mardi que "le directeur Mueller bénéficiera(it) de toute l'indépendance dont il a besoin pour mener l'enquête d'une manière appropriée", ajoutant qu'il fallait "oublier" les spéculations.