Indonésie : exécution de quatre condamnés à mort, dont trois étrangers

  • A
  • A
Indonésie : exécution de quatre condamnés à mort, dont trois étrangers
Malgré les protestations d'opposants à la peine de mort, quatre détenus ont été exécutés par l'Indonésie. @ MUHAMMAD AZKA / AFP
Partagez sur :

Les détenus ont été exécutés peu après minuit, tandis que dix autres condamnés à mort n'ont pas été fusillés. 

Quatre condamnés à mort pour trafic de drogue en Indonésie, parmi lesquels trois étrangers, ont été exécutés dans la nuit de jeudi à vendredi. Les détenus - trois Nigerians et un Indonésien- ont été exécutés peu après minuit. Le vice-procureur n'a pas expliqué pourquoi dix autres condamnés à mort pour trafic de stupéfiants, qui devaient également être exécutés, n'ont pas été fusillés. Un violent orage et des pluies diluviennes se sont abattus sur le site au moment des exécutions, ce qui pourrait expliquer un possible report ou retard.

"Stopper les intentions du diable." "Les exécutions ont été effectuées pour le moment pour quatre condamnés. Ce n'est pas une tâche amusante. Pour nous, c'est un travail vraiment triste car cela implique le vie de personnes", a ajouté le vice-procureur. "Cela a été fait non pas dans le but de supprimer des vies mais pour stopper les intentions du diable, et l'acte abominable du trafic de drogue", a-t-il encore dit.