Inde : un village interdit l'usage des portables aux femmes célibataires

  • A
  • A
Inde : un village interdit l'usage des portables aux femmes célibataires
Photo d'illustration@ AFP
Partagez sur :

Si une jeune femme est surprise en train de parler ou de posséder un téléphone, elle devra alors s'acquitter d'une amende de 2.100 roupies, soit 27 euros.

L'initiative ne manque pas de surprendre. Un village de l'Etat indien du Gujarat, dans l'ouest, fief du Premier ministre Narendra Modi, a décidé d'interdire l'utilisation des téléphones portables aux femmes célibataires jugeant cette technologie "nuisible à la société". "Les dirigeants de la communauté ont estimé que comme pour l'alcool, l'usage des téléphones mobiles pour les femmes non mariées était une nuisance pour la société", a déclaré le chef du village, Devshi Vankar, ajoutant que la même interdiction serait appliquée pour les garçons en âge d'aller à l'école.

Le droit d'utiliser le téléphone...de leurs proches. Les membres du conseil de village de Suraj de 2.000 habitants, chef-lieu du district de Mehsana d'où est originaire le Premier ministre, ont décidé début février de cette interdiction. Selon le chef du village, les téléphones portables distraient les jeunes femmes au profit de leurs études et leurs tâches ménagères. 

Si une jeune femme est ainsi surprise en train de parler ou de posséder un téléphone, elle devra alors s'acquitter d'une amende de 2.100 roupies (27 euros), a indiqué le conseil du village, qui offre également une prime de 200 roupies (2.6EUR) à tous ceux qui dénonceraient les fraudeurs. Les jeunes femmes ont tout de même le droit d'utiliser le téléphone de leurs parents et proches, a fait savoir le chef du village.