Inde : le soldat qui avait été secouru après six jours sous une avalanche est mort

  • A
  • A
Inde : le soldat qui avait été secouru après six jours sous une avalanche est mort
Les Indiens s'étaient mobilisés pour la survie du soldat. Ici, dans l'état d'Odisha.@ AFP
Partagez sur :

Suite à une avalanche, Hanumanthappa Koppad avait miraculeusement survécu six jours dans une bulle d'air sous la neige. 

Le soldat indien secouru lundi soir après avoir passé six jours sous huit mètres de neige dans le Cachemire indien est décédé jeudi de ses blessures, a annoncé l'armée.

Six jours dans une bulle d'air. Hanumanthappa Koppad, disparu avec neuf autres militaires dans une avalanche la semaine passée, avait été miraculeusement extrait par les sauveteurs dans un état critique, souffrant de multiples blessures. Selon la presse, il avait survécu dans une bulle d'air.

La "grande tristesse" de l'Inde. Son sauvetage à 5.900 mètres d'altitude, dans une zone revendiquée par l'Inde et le Pakistan, et l'évolution de son état de santé tenaient l'Inde en haleine, écoliers, prêtres et stars de Bollywood priant pour sa survie. "Les médecins l'ont déclaré mort autour de 11h45", a déclaré le porte-parole de l'armée indienne, Rohan Anand. Le Premier ministre Narendra Modi, qui s'était rendu au chevet du soldat mardi à New Delhi, s'est montré très ému : "(la mort de Hanumanthappa Koppad) nous bouleverse et nous plonge dans une grande tristesse".

8.000 soldats tués depuis 1984. L'armée indienne patrouille le glacier Siachen, parfois surnommé le champ de bataille le plus haut du monde en raison du contentieux territorial qui existe entre l'Inde et le Pakistan au Cachemire. Les avalanches et les glissements de terrain sont fréquents dans la région en hiver, lorsque la température peut descendre à -60 degrés Celsius. Environ 8.000 soldats, selon les estimations, sont morts sur le glacier depuis 1984, pas au combat mais victimes d'avalanches, de glissements de terrain, d'engelures, du mal de l'altitude ou de crise cardiaque.