Incendies en Californie : le bilan passe à 40 morts

  • A
  • A
Incendies en Californie : le bilan passe à 40 morts
@ Elijah Nouvelage / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Le bilan des violents incendies en Californie est passé samedi à 40 morts, ont indiqué les autorités. Plus de 10.000 pompiers combattent toujours seize incendies.

Plusieurs milliers de Californiens ont été évacués samedi, menacés par les incendies qui ravagent le cœur viticole du nord de l'Etat, alimentés par des vents changeants, et les autorités redoutent un alourdissement du bilan provisoire de 40 morts. Plus de 200 personnes restent portées disparues. Environ 100.000 personnes ont été évacuées au total, dont 3.000 samedi, de Santa Rosa, la plus grande ville de la région, à une heure de route au nord de San Francisco.

"Une horreur que personne ne pouvait imaginer". "C'est vraiment l'une des plus grandes tragédies que la Californie ait jamais connue. Les dégâts sont incroyables. C'est une horreur que personne ne pouvait imaginer", a déclaré samedi le gouverneur de Californie, Jerry Brown, lors d'une conférence de presse à Santa Rosa, au coté des deux sénatrices de l'Etat, Dianne Feinstein et Kamala Harris.

Les incendies circonscrits pas avant vendredi. Dans la soirée, l'affaiblissement des vents laissait entrevoir une lueur d'espoir, ont cependant annoncé les services d'exploitation forestière et de protection contre les incendies (Cal Fire). Un des incendies, situé à 130 km de Santa Rosa, était samedi maîtrisé à près de 90%. Les avancées enregistrées par les pompiers ont toutefois été limitées par l'émergence samedi d'un nouveau foyer d'incendie, au nord-est de la région viticole, dans le Lake County, ont annoncé les autorités. Cal Fire estimait pouvoir circonscrire les feux d'ici vendredi prochain.

De gigantesques brasiers. La ville de Calistoga, dans la très touristique Napa Valley, est l'une des plus menacées. Les 5.000 habitants, évacués mercredi, ont toujours ordre d'éviter la zone. Les 16 foyers d'incendie recensés dans le nord de la Californie se sont mués en gigantesques brasiers, ravageant près de 90.000 hectares. Environ 5.700 maisons et bâtiments ont été réduits en cendres, selon Cal Fire, qui précise qu'environ 10.000 pompiers sont toujours mobilisés. L'incendie le plus meurtrier, dans le comté de Sonoma, dit "Tubbs Fire", était contenu à 44% samedi, un chiffre considéré avec "optimisme" par les autorités. D'autres brasiers restent cependant hors de contrôle.

235 personnes toujours portées disparues. Quarante personnes ont péri dans ces incendies, selon les autorités. Dans les archives de l'Etat, l'incendie le plus meurtrier remontait à octobre 1933 : 29 décès à Griffith Park, à Los Angeles. Au moins 22 personnes ont péri dans le seul comté de Sonoma. Nombre des personnes tuées dormaient lorsque le feu a pris. La majorité des 1.000 personnes portées disparues ont été retrouvées, a dit Robert Giordano, le shérif du comté de Sonoma, mais les autorités sont sans nouvelles de 235 d'entre elles.