Ils volent pour 37 millions de diamants

  • A
  • A
Ils volent pour 37 millions de diamants
@ Capture d'écran - RTL TVI/RTL.info.be
Partagez sur :

Un braquage spectaculaire s'est déroulé lundi soir sur le tarmac de l'aéroport de Bruxelles.

L'INFO. Des hommes lourdement armés et déguisés en policiers ont mené un assaut spectaculaire lundi soir sur le tarmac de l'aéroport de Bruxelles, où ils ont dérobé 50 millions de dollars (37 millions d'euros) de diamants. Les malfaiteurs se sont arrêtés devant un fourgon de transport de fonds au pied d'un avion qui s'apprêtait à décoller avec des passagers à bord… et des diamants dans la soute.

Fusils mitrailleurs à visée laser. La scène est extrêmement spectaculaire. Juste avant 20 heures, les passagers assis dans leur avion de l'Helvetic Airways attendent le décollage pour Zurich, en Suisse.  Tout à coup, deux voitures noires à gyrophares bleues surgissent de nulle part et s'arrêtent au pied de l'appareil. Quatre hommes en tenue de policiers sortent de chaque véhicule et se retrouvent face aux employés de la Brink's.

Braquage à Brussels Airport: les détails d'une opération à 50 millions de dollars (RTLinfo.be) :

Les convoyeurs qui viennent de charger la soute de l'avion de précieux bagages comprennent rapidement qu'ils ont affaire à des malfaiteurs : huit braqueurs encagoulés et armés de fusils mitrailleurs à visée laser qui mettent en joue les agents de la Brink's et le pilote de l'avion.  Les malfrats forcent ensuite la porte de la soute à bagages et repartent quelques secondes plus tard  avec 120 petits colis remplis de diamants bruts ou taillés pour une valeur estimée à 37 millions d'Euros.

Des complices à l'intérieur de l'aéroport ?  Pour prendre la fuite, les braqueurs empruntent le même chemin que celui par lequel ils sont arrivés : un trou percé dans le grillage de l'aéroport, entre deux cabanes de chantiers. Selon le quotidien flamand Het Laatste Nieuws, les enquêteurs soupçonnent que les braqueurs d'avoir bénéficié d'une complicité à l'aéroport.

19.02-rtl.braquage.grillage

© Capture d'écran - RTL TVI/RTL.info.be

En tout et pour tout, ce braquage a duré cinq minutes. L'une des voitures est retrouvée carbonisée à Zellik, dans la banlieue de Bruxelles, l'autre véhicule a disparu. Les pierres dérobées devaient partir pour la Suisse en provenance d'Anvers, la capitale des diamantaires, théâtre, il y a dix ans, du "casse du siècle". A l'époque, 120 coffres avaient été vidés et 100 millions d'euros de diamants s'étaient volatilisés.