Ils trouvent un vase à 50 millions d'euros

  • A
  • A
Ils trouvent un vase à 50 millions d'euros
@ BAINBRIDGE'S AUCTIONS
Partagez sur :

Le vase a été découvert par hasard dans la banlieue de Londres par les enfants d'un couple décédé.

Un vase chinois bleu et jaune, orné d'un poisson. C'était l'une des nombreuses "babioles" qui encombraient la modeste maison d'un couple dans la banlieue londonienne. Il s'agissait en fait d'une pièce exceptionnelle du XVIIIe siècle. Et le vase a été vendu aux enchères pour plus de... 50 millions d'euros.

Ce sont les deux enfants du couple qui, en faisant du tri dans les affaires de leurs parents décédés, ont mis la main sur ce vase, sans se douter de sa valeur. Ils ont alors fait appel à l'expert de la maison d'enchères locale pour évaluer les bibelots accumulés pendant des décennies.

Luan Grocholski, l'expert, comprend très vite que le vase est bien plus qu'une babiole. "Plus je le regardais et plus je réalisais sa valeur. Je me suis dit 's'il est authentique, ce vase vaut des millions'", a-t-il expliqué sur Europe 1. Selon la maison d'enchères Bainbridges, il "a sans doute séjourné au Palais Royal chinois et a très certainement été fabriqué dans les fours impériaux".

Il semble que le vase était dans la famille depuis les années 1930 mais personne ne sait comment il est arrivé de Chine. Le vase en porcelaine, de 40 cm de haut date du règne de l'empereur Qianlong (1735-1796), 6e empereur de la dynastie mandchoue (1644-1911). Il contient un autre vase, que l'on peut entrevoir par des ouvertures dans l'enveloppe extérieure.

Evalué au départ entre 945.400 euros et 1,4 million d'euros, il a été vendu vendredi en une demi-heure pour 50,7 millions d'euros à un Chinois qui a souhaité rester anonyme. "Quand le marteau du commissaire priseur est tombé, la soeur a dû sortir de la pièce pour prendre une bouffée d'air frais", a raconté la commissaire priseur.