Ils se battent sur les pentes de l'Everest

  • A
  • A
Ils se battent sur les pentes de l'Everest
@ REUTERS
Partagez sur :

Une altercation a eu lieu entre trois grimpeurs et leurs guides sherpas à plus de 7.000 m d'altitude.

Les autorités népalaises ont promis lundi d'assurer la sécurité des alpinistes sur l'Everest après une bagarre entre trois grimpeurs européens et leurs guides sherpas sur la route qui mène au "toit du monde" (8.850 mètres). Trois alpinistes expérimentés d'origine britannique, italienne et suisse s'apprêtaient à camper dimanche à plus de 7.000 mètres d'altitude lorsqu'une dispute a éclaté avec les guides sherpa qui assuraient la cordée.

Des témoins ont déclaré que les guides avaient jeté des pierres sur les tentes des trois alpinistes européens et que des coups de poing avaient été échangés. L'alpiniste suisse, Ueli Steck, est retourné au camp de base, déclarant qu'il allait abandonner l'ascension et retourner à Katmandou si sa sécurité n'était pas assurée.

Beni Hyoju, le responsable de l'agence Cho-Oyu, qui a organisé l'expédition, a déclaré que les trois grimpeurs n'avaient pas respecté les consignes de leurs guides qui leur recommandaient de rester sur le site pendant qu'ils ouvraient la voie. C'est ce qui a déclenché la bagarre, dans laquelle personne n'a été blessé, a-t-il précisé.