Ils ont franchi une terre inconnue

  • A
  • A
Ils ont franchi une terre inconnue
@ Ecole militaire de Haute
Partagez sur :

Six Français ont achevé la première traversée intégrale de la cordillère Darwin, au Chili.

La cordillère Darwin dans l'extrême sud du Chili, n'est plus une Terra Incognita ou un "rectangle blanc", un territoire jamais foulé par l'homme sur le planisphère. Après 28 jours d'efforts, six alpinistes du Groupe Militaire de Haute Montagne de Chamonix ont achevé, mardi soir, la première traversée intégrale de cette cordillère.

Les "as des cimes" de l'armée française, le capitaine Lionel Albrieux, le lieutenant Jourdain, l'adjudant-chef Sébastien Bohin, le sergent-chef François Savary, Dimitri Munoz, et le caporal Sébastien Ratel, partis le 6 septembre, au pied ouest de la cordillère, sont venus à bout de leur périple inédit, à proximité du canal de Beagle, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest d'Ushuaïa.

"L'enfer et le paradis"

"Ce périple, c'était à la fois l'enfer et le paradis selon que la météo soit bonne ou mauvaise", raconte au micro d' Europe 1 le capitaine Lionel Albrieux. "Pour faire cette expédition, il fallait avoir un moral d'acier et une détermination de chaque instant". Chaque alpiniste portait 75 kilos de nourriture et de matériel.

La petite cordillère Darwin, longue de quelque 150 km d'ouest en est dans les 50e Hurlants entre le détroit de Magellan et le canal Beagle, au nord-ouest du cap Horn, constitue la queue australe de la cordillère des Andes au Chili.

Plusieurs expéditions internationales avaient déjà tenté d'en réaliser la traversée intégrale. Elles avaient toutes échoué, tant les conditions à la fois météorologiques (pluie, neige, brouillard, vent violent) et de terrain (champs chaotiques de glace, crevasses, avalanches) sont bien au-delà des normes communément admises de la course en montagne, y compris sur les plus hauts sommets du monde. "Il y a un facteur chance dans notre réussite", reconnaît le capitaine Lionel Albrieux.