Ils jettent l’année 2010 à la poubelle

  • A
  • A
Ils jettent l’année 2010 à la poubelle
@ REUTERS
Partagez sur :

Une broyeuse à papiers a été installée à New York. Son rôle ? Détruire les mauvais souvenirs.

“Cindy”, "la solitude", "25 kilos en trop", "mon ex-mari", "le réchauffement climatique" : pour tourner la page de 2010, annus horribilis à leurs yeux, des habitants de New York ont écrit noir sur blanc leurs mauvais souvenirs de l’année écoulée. Et ont jeté avec rage le bout de papier en question dans une broyeuse, arrimée à un gros camion poubelle.

La machine en question a été installée en plein cœur de Times Square, spécialement pour ce "Good Riddance Day", le jour du "bon débarras", le quatrième du genre, rappelle la chaîne de télévision Euronews.

"Je veux dire bon débarras à…" :

“Je suis en train de dire bon débarras au déodorant Axe que mon petit ami adore", s’est amusée une habitante de New York.

Plus engagés, deux acteurs de la comédie musicale "American Idiot" ont jeté à la poubelle un morceau de papier où était écrit "Don't Ask, Don't tell", le nom de la loi sur le tabou gay dans l'armée, qui a été abrogée cette année par Barack Obama.