Il y aura un autre robot sur Mars en 2016
L'émisphère nord de la planète Mars. © Max PPP

La Nasa a annoncé son intention d’envoyer un second engin pour sonder les profondeurs.

Curiosity va faire des petits. Deux semaines après le lancement réussi de son robot sur Mars, la Nasa a annoncé qu’elle enverrait un autre robot sur le Planète rouge, à l’horizon 2016. L’objectif d’InSight sera d’étudier les profondeurs de l’astre, afin d’en savoir plus sur l’évolution des planètes rocheuses.

Après son atterrissage, prévu en septembre 2016, ce robot sera chargé de forer "dans les profondeurs de Mars pour découvrir pourquoi la Planète rouge a évolué de façon si différente de la Terre", précise la Nasa dans un communiqué. Contrairement à Curiosity, un véhicule à six roues (voir ci-dessous) qui va arpenter durant deux ans dans le cratère martien de Gale à la recherche d'éventuelles traces de vie passée, InSight ne sera, lui, pas mobile.

robot curiosity mars NASA 930620

© NASA

>> A lire aussi : les dernières trouvailles de Curiosity

"Poser les bases d’une mission habitée"

La mission devra également déterminer si le coeur de Mars est solide ou liquide et pourquoi sa surface n'est pas composée de plaques tectoniques mouvantes comme la Terre. "La connaissance détaillée de l'intérieur de Mars, et sa comparaison avec la Terre, aideront les scientifiques à mieux comprendre comment les planètes rocheuses se forment et évoluent", précise la Nasa.

"L'exploration de Mars est l'une des priorités de la Nasa et le choix d'InSight garantit que nous allons continuer à déchiffrer les mystères de la Planète rouge pour y poser les bases d'une future mission habitée", déclare dans le communiqué Charles Bolden, le patron de la Nasa.

Le CNES français sollicité

La mission sera réalisée en collaboration avec le Centre national d'études spatiales (CNES) en France et le Centre Aérospatial allemand, qui auront chacun la charge d'un des instruments scientifiques embarqués sur InSight. Le CNES, à la tête d'un consortium international, fabriquera un outil de mesure des mouvements sismiques, tandis que les Allemands mettront au point un instrument visant à mesurer la température dans les profondeurs de Mars.

Comme Curiosity, InSight sera conçu et fabriqué au Jet Propulsion Laboratory (JPL) de Pasadena, en Californie, mais pour un coût bien moindre : 425 millions de dollars (342 millions d’euros, contre 2,5 milliards (2 milliards) pour Curiosity.