Il va à l'école grâce à son avatar

  • A
  • A
Il va à l'école grâce à son avatar
Lyndon Baty peut sortir "virtuellement" de chez lui grâce au robot VGO.@ CAPTURE D'ECRAN
Partagez sur :

Un adolescent texan immunodéprimé peut aller en cours grâce à un appareil de présence virtuelle.

Lyndon Baty a 15 ans, il est studieux, mais ne peut pas mettre les pieds dans une salle de classe. Pas d’amis à qui se confier, ni de professeurs pour l’accompagner dans ses études. Et pour cause. Lyndon est atteint de polykystose rénale, et a subi une greffe à l’âge de 7 ans. Or, son corps a rejeté l’implant l’année dernière, affaiblissant davantage son système immunitaire. La moindre infection pourrait par conséquent lui être fatale. Pour éviter de tomber malade, l’adolescent doit donc, à l’instar des "enfants-bulle", rester confiné dans un espace protégé, chez lui, au Texas.

Toutefois, une petite révolution vient de changer sa vie. Désormais, Lyndon peut en effet aller en cours grâce à un appareil de présence virtuelle mobile.

Baptisé VGO, le robot, monté sur un système de roulements et muni de caméras et de micros, permet à l’adolescent d’interagir avec le monde extérieur à distance, depuis son ordinateur portable. C’est la première fois qu’une telle technologie, somme toute relativement peu complexe, sort des laboratoires pour servir à un usage domestique.

Le VGO, pas si déshumanisant

L’objectif principal du dispositif est de permettre à Lyndon de générer des liens sociaux avec des enfants de son âge, loin des soins à l’hôpital et des journées passées avec ses parents.

C’est d’ailleurs avec beaucoup d’émotion qu’il décrit ce qui lui arrive. "C’est la plus belle chose qui me soit arrivée depuis ma greffe (…) Je me sens à l'école", a confié Lyndon à la chaîne américaine NBC. "Je me dis toujours que c'est comme d'être à deux endroits en même temps", s’amuse-t-il aussi.

Un don d’ubiquité qui réjouit également les parents de l’adolescent, qui ont acquis le robot pour la somme de 6.000 dollars (soit 4.425 euros environ). Pour Sheri Baty, la mère de Lyndon, il s’agit d’une expérience "incroyable". "C'est vraiment excitant de voir chaque jour son visage s’illuminer", a-t-elle ainsi confié à NBC. Les parents de Lyndon attendent que leur fils soit de nouveau greffé. De quoi le faire redoubler d'enthousiasme.

Regardez le reportage que l’émission NBC Today a consacré à Lyndon :